Pourquoi vous ne serez jamais un vrai blogueur voyageur

Écrit par Haydée Bouscasse

Web-entrepreneuse et formatrice 2.0, j’aide les salariés lancer leur business en ligne en parallèle de leur travail.

Mis à jour le 30/05/2020 | Publié le 01/02/2014

Bloguer ne se fait pas en touriste, ça demande une bonne gestion de son temps, du travail d’écriture et des connaissances marketing. Il s’agit aussi de mettre sa crédibilité en ligne à chaque fois que vous appuyez sur le bouton « Publier ».

Vous pouvez écrire 10 ou 20 articles et les laisser sur votre disque dur sans les diffuser car vous prenez conscience qu’en dévoilant vos pensées vous vous mettez à nu…

Rhino-Color Il faut juste se sortir les doigts du cul

Beaucoup de mes amis m’ont vu à ce stade-là. Euréka ! J’en suis sortie.

En réalité, être blogueur voyageur facilite le développement de soi et change votre vie, parfois même celles de vos lecteurs.

Ne laissez pas cette responsabilité vous arrêter !

Si des millions de personnes lisent vos idées imparfaites chaque jour, c’est qu’ils le veulent bien. Pensez à votre épanouissement et soyez heureux que l’on vous encourage. Bloguer vous apprend des choses importantes.

Mais quelles sont les raisons qui vous feront échouer avant même que vous n’ayez franchi le pas de la « mise en ligne » ?

Jeune femme monte dans un avion

Prête à bosser pendant quelques heures !

RAISON n°1 – Vous aimez trop voyager

Plus un voyageur blogue moins il voyage. Cela va de soi… Mais ce n’est pas toujours vrai !
C’est un choix bien sûr, mais en vous organisant vous vous apercevrez qu’il y a des temps morts dans votre voyage autant que dans votre vie normale. Ces 5 conseils pour bloguer sur la route vous aideront à avoir les bons réflexes.

Le temps d’un trajet ou d’une attente, une nuit d’insomnie ou un voyage de 10h en avion ; toutes ces opportunités vous laissent du temps pour écrire, créer et publier !

Mais vous pouvez toujours flâner bien sûr.

RAISON n°2 – Vous n’êtes pas écrivain

On peut apprendre à écrire, il y a des méthodes à cet effet. Mes premiers articles étaient écris à l’arrache ! Je les ai transformé plusieurs fois avant de les mettre en ligne, je les voulais plus attrayants car je n’aime pas ennuyer mes lecteurs.

Le web offre le multimédia en plus. L’écriture est une des formes de contenu mais rien ne vous empêche de faire de la vidéo. Les internautes sont plus à même de les regarder. J’ai d’ailleurs plus d’une dizaine de vidéos sur ma chaîne youtube !

Vous aussi, lancez-vous !

RAISON n°3 – L’impossible objectif de la perfection

Vous n’atteindrez jamais la perfection, à moins d’être Dieu. Rares seront les fois où vous écrirez un article sans erreur. Il vous paraîtra souvent imparfait et sa structure maladroite. Soignez sa mise en forme, corrigez-le, fermez les yeux et publiez. Ça y est, vous êtes découvert !
Contrairement au livre papier, le numérique vous permet de revenir en arrière après la publication. Vous pourrez toujours éditer et mettre à jour votre chef d’œuvre pour le parfaire. Moi, je le fais !

RAISON n°4 – La technique, ce n’est pas votre truc

Nous savons tous qu’aujourd’hui, créer un blog ne demande pas d’être expert en programmation. Le cambouis sur les mains n’est jamais très agréable.

Mais il faut mettre le nez dedans ou risquer de ne jamais rien faire.

Peinture sur un mur avec des plantes

Ce peintre de Colombie a essayé et en plus c’est original !

L’univers du blogging est accessible sans avoir à se pencher sur des problèmes techniques importants alors pas d’excuse.

Et si jamais vous vous y trouvez confronté, pourquoi ne pas essayer de trouver une solution ?

Le cœur de votre blog c’est votre contenu et non la technique, même s’il faut y prêter un minimum attention.

 

RAISON n°5 – Vos idées ne sont pas originales

Vous avez peur d’écrire du redondant ou du superficiel. Désolée de vous décevoir, mais les idées originales sont plus rares qu’on ne le pense.

Le travail de bon nombre de personnes que l’on considère comme des génies, des écrivains ou des musiciens est souvent le fruit d’idées récupérés ici et là dont ils se sont inspirés.

Soyez prêt à utiliser les idées des géants lorsque vous manquez d’inspiration. Mettez votre créativité à l’épreuve. Prenez l’existant et transformez, combinez avec votre expérience, votre langage personnel, vos idées. Innovez !

Vous n’êtes pas un génie ? Et alors.

Le mot génie est un peu fort pour parler de succès. Ceux qui réussissent sont vus comme des chanceux ou des gens dotés de dons particuliers. Ne laissez pas cette légende urbaine vous arrêter dans la quête de vos rêves.

Croyez-vous que ces 23 blogueurs voyageurs ne se sont pas donnés les moyens pour en arriver là ?

RAISON n°6 – Vous tenez à garder votre temps libre

On entend souvent : “Je n’ai pas le temps pour ça”. Bloguer demande du temps et de l’engagement, c’est vrai. Les blogueurs potentiels qui ne commenceront jamais pourront toujours utiliser  cette excuse :

Cela m’empêchera de voir mes amis et ma famille.

Groupe de personnes en train de rigoler

Et c’est vrai qu’en famille on se marre bien ! :)

Trouvez le temps. Arrêtez la télé ! Réveillez-vous tôt et veillez tard le soir s’il le faut pour développer vos capacités. Vous vous le devez à vous-même.

Combien de personnes talentueuses ont fini sans succès ?

Couplez vos compétences à votre passion et saupoudrez le tout d’un zeste de détermination. Dans ce monde, rien ne remplacera votre persévérance. 

Et vous savez quoi ? Vous obtiendrez sûrement beaucoup de respect.

RAISON N°7 – Vous n’y voyez qu’une pompe à fric

Vous savez que le futur du blogging à un bel avenir, et couplé au business du tourisme vous sentez les bons coups possibles. Vous vous dites :

J’me monte un p’tit blog vite fait bien fait, je vends plein de liens, contacte les agences, fais tourner la pub et ça rentre tout seul.

Facile !

Lama entouré de billets

Quand on chouchoute ses lecteurs comme travelplugin, ce sont des sous bien mérités :p

Sauf qu’on ne monte pas un p’tit blog comme ça. Il y a un bon nombre d’étapes à suivre pour le créer.

Et quand bien même vos compétences vous le permettraient, un blogueur voyageur se doit d’avoir une proximité avec ses lecteurs et ça demande du temps.

N’oubliez pas que l’internaute est critique. Il ne vient pas chez vous par hasard, il demande de la qualité et surtout il attend une relation de confiance avec vous. Vous le conseillez sur ses voyages quand même !

Bloguer et voyager c’est deux passions en une, que dis-je, une vocation. Et si l’appât du gain est votre seule motivation vous n’avez pas choisi la bonne filière.

Toujours motivé ?

Commencez ! Essayez, continuez, persistez et ne vous découragez pas !
N’attendez pas la perfection ni le génie, c’est peine perdue. Il est temps de mettre un coup de boost.

Et j’attends avec impatience l’histoire de vos aventures et succès, si vous voulez bien les partager dans les commentaires.
 
Haydée Bouscasse
 
 

Nos guides et stratégies directement dans ta boite mail

CATÉGORIES

PRODUITS

Tu aimeras sûrement aussi…

Vivre en nomade digital : mes 9 ans d’expérience entre travail et voyage

Vivre en nomade digital : mes 9 ans d’expérience entre travail et voyage

Vivre en nomade digital est loin des stéréotypes que tu trouves sur internet. Par exemple ? Ce n’est pas un métier, mais un mode de vie. Et plus tu te déplaces, plus tu casques – moins tu as de temps pour bosser. Comment aborder l’aventure ? Comment Gérer ? Constat réaliste et trucs à savoir (absolument !) à travers mes 9 ans d’expérience.

lire plus
Nomade digital en Albanie ? Non merci…

Nomade digital en Albanie ? Non merci…

Pas que je déteste l’Albanie. Certains paysages sont magnifiques et les gens sont accueillants. Ils ont même un certain style… Mais entre dictature stalinienne et capitalisme sauvage, le pays a oublié de passer par la case civilisée. Un peu comme les américains qui, comme disait Sacha Guitry :
« Sont passés directement de la barbarie à la décadence sans jamais avoir connu la civilisation. »

lire plus

73 Commentaires

  1. Thomas

    Merci pour ces conseils et tous ces liens!

    Réponse
    • Haydée

      You’re welcome Thomas.

  2. Cyril howimettheworld

    Voici un résumé de tous les efforts demandés pour créer un blog de qualité, avec du contenu intéréssant et proche de ses lecteurs.

    Je suis ton blog depuis tes débuts Haydée et je vois un belle évolution dans ton écriture et l’organisation de tes articles. Félicitation car il faut beaucoup de persévérance.

    Il ne faut pas le cacher, entre le blog du voyageur amateur et le blogueur pro, il y une grosse différence. Le travail et beaucoup de nuits blanches.

    Ca prend énormément de temps pour construire un blog pro. Rassembler les idées, trouver un design agréable, rediger les articles et alimenter le contenu régulièrement.

    Je sais de quoi je parle, ca fait 6 mois que travaille sur le mien apres plus d’un an sur la route avec mon sac à dos et ma guitare. Ca demande une grosse motivation et du travail.

    C’est pas pour autant que c’est impossible et surtout ne pas chercher la perfection. Ca n’existe pas. Et puis je trouve que de voir l’évolution d’un blog, c’est faire partie de l’aventure du blogueur. Etre un des premiers lecteurs c’est toujours agréable.

    Pour ma part, j’en vois enfin le bout.
    Il sera trés prochainement en ligne. Je t’invite à y faire un tour d’ici peu.

    A bientot sur la route.
    Cyril

    Réponse
    • Haydée

      Merci Cyril d’avoir noté ces évolutions. Nous travaillons beaucoup pour faire mieux chaque fois c’est vrai ;)
      Je suis pressée de voir le résultat, à quand la mise en ligne exactement ? Une petite vidéo de présentation avec une belle musique ?

  3. Romain

    Marrant, je venais de (re)lire l’article de Piotr sur le sujet, ton titre porte un peu à confusion car sur le coup on se dit que tu veux décourager sur le blogging alors que ton message dit finalement le contraire…

    Mais sinon oui, c’est probablement le genre d’article que j’écrirais moi même lorsque je me sentirai prêt ! Le côté on voyage moins c’est pas forcément vrai mais si je prend mon exemple je dirais qu’on voyage un poil différement, car quand je voyage je pense aussitôt à ce que je pourrais apporter au blg donc je dois prendre les photos adéquate, retenir les infos utiles etc…

    Mais c’est effectivement une question de passion, à la base j’ai plus une passion pour internet que le blogging mais ça a bien aidé !

    Réponse
    • Haydée

      Quel article de Piotr, je ne vois plus lequel Romain ? Si jamais tu veux mettre le lien pour savoir à quoi on fait référence.
      Ah oui je chercherai toujours à encourager ;) en parlant des choses que je m’impose à moi-même.
      En fait ici j’aborde un peu tous les types de voyage. Le voyage c’est aussi le voyage long cours où tu te poses des mois dans la même ville par exemple. Raison de plus pour pouvoir bloguer tranquillement. De toute façon, chacun son rythme. Lorsqu’on voyage en backpack, on peut bloguer, mais moins forcément puisqu’on est en mouvement perpétuel.
      Pour moi aussi c’était internet au départ et le blogging est venu au fur et à mesure, comme nous tous j’imagine.

  4. Joana@Venividivoyage

    Salut haydée !

    Mon blog va « fêter » son premier « anniversaire » bientôt, et je suis la première surprise de voir qu’un an après il est toujours là, et que je suis toujours ravie de l’alimenter… Même si je me reconnais dans pas mal des raisons que tu cites là à « pourquoi je ne serai jamais un vrai blogueur voyageur ». Bah… tant pis. Après tout c’est quoi être un blogueur voyageur ? Un concept, une étiquette, un cadre… Pas sûre qu’on corresponde tous à la même réalité par ici.

    Enfin, le plus important c’est de prendre du plaisir.

    Ah, et je lis « Si des millions de personnes lisent vos idées imparfaites chaque jour, c’est qu’ils le veulent bien. » T’as des millions de lecteurs chaque jour ? Et baaah, j’en suis encore bien loin !!!!

    Réponse
    • Haydée

      @Joana,

      Et oui ça passe vite finalement un an ;)
      Je sens que tu vas vite nous annoncer la date.
      Chacun en fait sa définition c’est vrai. Là je donne juste un petit coup de pied gentil sur les raisons qui nous fait perdre du temps.
      Des millions !!! En effet je me suis un peu lâchée sur ce coup là. Mais j’ai déjà eu quelques milliers sur une journée, j’avoue !

  5. greg

    Comme le dit si bien Romain, le titre de l’article reflète l’inverse de ce que l’on peut lire dans e contenu. Quoi qu’il en est j’aime bien et c’est un peu vrai.
    Nous de notre coté,nous bloguons pour partager, et peu importe si il n’y a que nos amis et fans qui font l’effort de nous lire. L’info est là pour tous et l’on a pas envie de faire de la prose tous les jours. On espère seulement que ce que l’on raconte servira au moins à quelques personnes.

    Merci encore pour tous ces articles passionnant sur le métier de blogueur voyageur.

    Réponse
    • Haydée

      Tout est une question d’angle Greg !
      Si on ne s’attend pas à ce qu’il y a dans le contenu, et bien tant mieux, j’aurai réussi mon effet de surprise ;)
      Toute info est bonne à prendre quelque soit la manière dont tu l’exposes, mais c’est sûr que faciliter la lecture des internautes te permettra de mieux faire passer ton message.
      Je n’ai aucun doute sur le fait que tes infos ont servi plus d’une fois.

  6. Sirhom

    Salut Haydée,
    le titre faisait un peur peur, mais finalement c’est plein d’espoir et de gentils conseils tout ça.
    Tu nous fais le coup du fouet câlin:)

    1) Bloguer demande du temps, bloguer en voyage, c’est toute une aventure j’imagine.
    Je n’ai encore jamais eu à le faire. Je vis à Pékin, mais comme beaucoup de blogueurs je ne voyage pas tout le temps. En quelque sorte ça aide à préparer la route. N’empêche, je suis toujours impressionné par les blogueurs qui arrivent à tenir la chaîne marketo-communautaro-éditoriale, tout en voyageant. Tu arrives à tout faire toi ?

    2) Vaste question que celle du contenu. On peut facilement réécrire du texte, et t’as raison, faut pas s’en priver. Pour la vidéo c’est moins facile et ça demande dès le départ un investissement supérieur. Mais ça le vaut bien, à plus d’un titre.
    Encore une fois, sur la route, faire du montage c’est un taf conséquent. Y’a des solutions, comme prioriser sur le contenu plutôt que sur la technique, comme la vidéo d’Alex que tu nous montrais dans le dernier VSR. Ce n’est pas une carte que l’on puisse jouer toujours. Sur un blog voyage, il faut quand même de temps en temps lâcher de belles images du cru.

    3) Tous à walp ! Yes !
    C’est vrai que ce point me torture un peu. Je suis jamais content de ma production. Ça soulage un moment, mais jamais vraiment. Toutes ces approximations qu’on laisse consciemment passer au moment de l’écriture, et celles qu’on découvre lors des relectures tardives… C’est aussi une bonne raison de poursuivre l’aventure blog. On fera mieux la prochaine fois:)

    4) La technique est un écueil dangereux. Même avec les blogs clé en main à la wordpress, je vois beaucoup d’amateurs initiés s’y prendre les pieds. Faut s’y mettre et farfouiller. Beaucoup de blogs s’en s’en sortent aussi en travaillant en équipe. Des fois j’en rêve.
    Moi c’est plutôt au niveau de l’écriture que je suis assisté. Je fais lire à ma moitié qui critique, je râle, je me débat, puis je corrige.

    5) Je suis d’accord avec toi, j’irai même un peu plus loin. Il n’y a pas d’idée originale, on est toujours d’une manière ou d’une autre sous influence, quand on pique pas tout simplement des idées.
    Je regrette quand même de voir trop souvent des collages vite faits de données wikipédesques. Faute d’originalité, c’est la personnalité qui fait la différence. Le choix de ce qui alimente le contenu, sa façon de l’agencer, et les conclusions qu’on en tire.

    6) En voyage comme à la maison, faut trouver le temps. Mes insomnies me flinguent un peu, mais ça me permet aussi souvent de respecter ma grille éditoriale. La clope aussi:)

    7) Je sais pas si c’est vrai ce truc de l’esprit chevaleresque du blogueur.
    J’ai l’impression que certains parviennent très bien à faire tourner leur machine sans une once d’âme. Et d’un autre coté, certains qui cartonnent en se foutant totalement du marketing, en traçant leur petit bonhomme de chemin. J’ai pas les chiffres et je suis pas formateur blogging, juste un apprenant qui panouille un peu, dans ces domaines justement. J’ai tendance à croire que c’est la carte postale dorée qu’on propose un peu partout pour donner une belle image de l’activité.
    Ce dont je suis persuadé, c’est que c’est en voie de disparition. Les techniques marketing ont tendance à prendre le pas sur la prétendue honnêteté du blogueur.

    Réponse
    • Haydée

      Désolée de vous répondre si tard, mais j’ai du m’attarder sur le copiage de certains de mes articles (duplicate content) et ce n’est pas une mince affaire… On apprend tous les jours comme on dit. Voilà enfin mes réponses.

      Salut Sirhom,

      Merci pour ton commentaire-article dans mon article :) Je ne sais pas si je dois t’en vouloir ou l’inverse car tu demandes beaucoup de réflexion pour te répondre. Bref, je déconne, un grand merci tout d’abord.

      1. Je l’ai fait oui ! Mais du coup je visitais moins. Le blogging en voyage vaut le coup si tu pars longtemps surtout. En dessous de 2-3 mois, je pense qu’il vaut mieux profiter du voyage et écrire quelques brèves ou se limiter à donner des news avec quelques photos et remarques sur les réseaux. Nous nous étions limités à 2-3 articles par mois, et ça comble parfaitement les soirées dans l’hôtel, sinon je sors trop, il est là mon problème !

      2. Pour que le contenu vidéo fonctionne, il faut prévoir les plans et l’histoire à l’avance… Et je suis bien placée pour le dire car j’ai beaucoup de vidéos qui ne marchent pas (peu de gens les regardent j’entend) du fait de n’avoir rien prévu :p ! Je ne pense pas que faire le montage sur la route soit judicieux. Prévoir l’histoire et faire les rushs représentent déjà un gros travail.

      3. J’ai eu cette sensation au début d’être à walp (je n’avais jamais vu ce mot à l’écrit!) mais ça ne me le fait plus. On s’habitue à tout ;)

      4. Il y a technique et technique. Disons qu’on n’a pas vraiment besoin de rentrer dans le code. C’était plutôt dans ce sens que j’en parlais. Oui en équipe c’est toujours mieux et encore, faut-il que les personnes s’entendent. Les relecteurs font toujours un peu mal, mais ils ont souvent raison. Et puisque tu acceptes la critique, tu as tout gagné.

      5. Tu as peut-être raison. Dans un monde où on a l’impression que tout a déjà été inventé, comment trouver une idée originale si elle n’est pas le fruit de plusieurs bonnes idées ?! Mais alors insinues-tu que sans personalité, on l’a dans l’…os ?

      6. Fumeur de clopes va … Et t’arrête quand by the way, je vois que tu n’as pas encore lu mon article à ce propos :p https://travelplugin.com/argentine-fumer-13-jours/

      7. Je pense sincèrement qu’on peut combiner les deux. Par exemple, je suis en train de refaire le guide gratuit, et bien entendu il y aura des liens d’affiliation, MAIS sur des produits que j’ai testé ou dont je connais bien la réputation. Mais l’appât du gain fera prendre des décisions parfois un peu tendancieuse. Personne ne pourra dire le contraire.

      J’ai fait de l’affiliation avec Transindemnité pour le remboursement des vols annulés. J’ai profité de leur demande de partenariat pour tester leur service avec un vrai vol annulé que nous avons subi, un mois après, les 600€ X 2 nous ont été remboursés.

  7. Florian

    Super article Haydée, Merci.

    Je vais moi même partir 2 ans en mai. Je compte également créer un blog mais je me suis pas vraiment rendu compte de l’ampleur du travail et de la gestion du temps que ça peut prendre.

    Quoi qu’il en soit, on lâche rien! On persévère dans ses idées :)

    Bonne suite

    Florian

    Réponse
    • Haydée

      Merci Florian ;)
      Quand on dit « je blogue », ça peut faire glandeur…. Et bien non !
      C’est un peu comme tout dans la vie, on mesure rarement l’ampleur de ce qu’on a jamais pratiqué. Et je suis une grande adepte de : « il faut tout tester dans la vie, vraiment tout ! »

  8. Jean Philippe

    Bonjour, votre titre m aurait presque vexé ( lol,
    réaction stupide alors qu on ne se connaît pas:-)) en fait je viens de vous découvrir il y a quelques jours lors de mes prospections pour un futur voyage en famille avec nos deux enfants 13 et 10 ans…..je ne cherchais pas forcément à faire de mon expérience un blog mais vous êtes en train de me convaincre petit a petit…nous mijotons notre idée depuis deux ans maintenant et iĺ est vrai que les différents blogs de voyages trouvés sur la toile nous permettent de nous préparer tout en restant au chaud pour le moment, merci d avance pour votre aide donc, et a très bientôt!

    Réponse
    • Haydée

      @Jean-Philippe,

      Je crois que j’ai voulu intriguer avec ce titre d’article. Je n’aurai pas pensé vexer quelqu’un, mais je vois que tu en rigoles ;)
      Cela peut être sympa de garder une trace surtout avec les enfants, leurs photos et tous les souvenirs qui en découleront. Mais j’ose imaginer la gestion des enfants plus le blog. Enfin tout dépend du type de voyage que vous allez faire. Si vous n’êtes pas tout le temps dans le rush de la visite, c’est jouable. Dans tous les cas je vous encourage à le créer.

  9. Benoit(novomonde)

    Salut Haydée,

    C’est certain que bloguer demande du temps mais on arrive très bien à concilier le voyage et le blog pour le moment. Mais qu’on se le dise, on passe bien souvent des soirées à bloguer plutôt qu’à boire des bières avec les backpackers du coin et ça nous arrive de rester un jours de plus à un endroit qui nous plait juste pour bosser un peu sur le site… Mais bon, nous ça nous fait du bien car on a pas tout le temps envie non plus de visiter non-stop… ça nous procure une sorte d’équilibre et ça nous maintient éveillé ;-)! (même si ça reste plus de travail que l’on imagine au début).
    Mais c’est clair qu’il faut avant tout tenir un blog par passion, peut-être aussi pour le souvenir que ça représente… Si on commence juste à écrire pour essayer de gagner de l’argent ou autre, la qualité s’en ressens et c’est le début de la fin! Et pour le côté technique, il y’a malheureusement un minimum syndical à connaître si on veut avoir un blog de voyage qui soit lu ;-) (merci Google!)

    Réponse
    • Haydée

      @Benoit

      Ah oui j’ai remarqué que vous y arriviez bien. Le fait d’être deux facilite la tâche c’est sûr et quand l’équipe fonctionne, le travail devient du loisir, et nous avons moins besoin de nous évader pour faire la fête avec les autres jeunes.
      C’est ce que nous avons ressenti avec Tony. Et pareil nous restions une journée de plus pour bosser sur le blog. C’est un choix.

      Vu le temps que vous passez en voyage cette année je comprend que la visite devient parfois la routine.

      En fait j’entend trop souvent : « je n’y connais rien techniquement », d’où ma réflexion à ce sujet. Avant de s’y connaître on ne s’y connaissait pas ! Malgré tout on peut tous avoir un blog même sans connaître la moindre ligne de code.

      Après si on veut être lu, oui il faut se mettre au référencement. Mais là c’est une autre histoire…

  10. Bertrand

    Quoi ? Moi je ne serais jamais un blogueur voyageur ? :)))

    C’est sans doute vrai ! Déjà ça commence à manquer de voyages…

    Tu ne peux pas toujours trouver une idée original mais tu peux apporter un point de vu original et aborder le sujet sous un angle nouveau et révolutionnaire! dans un style bien marqué. Moi j’aime remplir mon temps libre d’articles de blog, certains peignent, prennent des photos, regardent la télé… Pour moi c’est un plaisir d’écrire et j’en ai même besoin. Si j’écrivais pour moi sur une feuille, je serais bien moins exigent et ça n’aurait aucun intérêt, alors que si tu es lu tu vas faire ton maximum, c’est pourquoi bloguer est en soi une école pour apprendre à écrire.

    Mais il n’y a pas de pression à se mettre, quoi qu’il en soit tu commences à zéro, dans le pire du cas tu restes à zéro et tu as perdu du temps, dans le meilleurs des cas les visites arrivent et comme tu le dis si les lecteurs sont là, c’est qu’ils le veulent bien.

    Le meilleur moyen d’être parfait dans ce que tu fais, c’est de ne rien faire ! Dès que tu lèves le petits doigt tu te met en danger d’imperfection. Dès que tu déballes le clavier, tu te met en danger d’un commentaire agressif et mal intentionné, ça ne m’est jamais arrivé je crois car ils sont peu nombreux à perdre leur temps à suivre un blog qu’ils n’aiment pas, mais si cela devait arriver, je pense pouvoir y survivre :)

    Réponse
    • Haydée

      Ahah je suis dans le même bain pour les voyages Bertrand ! Un voyage de deux mois en un an… Vivement le prochain sinon je ne serai qu’une simple blogueuse ;)

      Ouaip, je suis assez d’accord pour l’angle et j’avoue que je met un point d’honneur sur cet aspect et je sais que toi aussi.

      Je trouve ta réflexion concernant l’écrit très pertinente. Puisqu’on va être lu autant mettre plus que les 10% habituellement utilisé par notre cerveau :p.

      Oui bloguer est une très bonne école pour l’écriture mais aussi pour l’esprit de synthèse, l’esprit critique, et j’en passe.

      Toute entreprise nous met en danger ! C’est ça prendre des risques ! Ceux qui en prennent sont parfois un peu stressés et ceux qui ne font rien, s’ennuient, à chacun son camp.

  11. Astrid

    J’ai un peu tremblé en lisant le titre…
    Finalement comme déjà dit, encore un article plein de bons conseils.
    Ca fait seulement 2 mois et demi que je blog et c’est vrai que c’est dur dur, et que ça prend beaucoup plus de temps que l’on pourrait croire, et c’est vrai que plus d’une fois, je me suis demandé dans quoi je venais de me lancer…
    Finalement, il faut aussi savoir lâcher prise, et comme tu dis, fermer les yeux et appuyer sur le bouton « envoyer »…

    Réponse
    • Haydée

      2 mois et demi Astrid ! C’est déjà ça. Et tu tiens la route à ce que je vois.
      Depuis que je blogue, je pense que ma plus grande satisfaction c’est la rencontre physique ou virtuelle avec des personnes que je n’aurai jamais rencontrées.

      Un blogueur sympa m’a dit aujourd’hui que nous étions les bienvenues chez lui et ça fait chaud au coeur. Et en plus dès le départ, nous avons des choses qui nous rapproche, le blog, le voyage, l’écriture, etc, ça fait beaucoup.

      Bon courage pour les « envois » ! ;)

  12. Laurent

    Eh bien oui, je fais aujourd’hui ici officiellement mon coming out, je ne suis pas un blogueur voyageur, bien que ma carte de visite annonce fièrement le contraire, mais en fait non :-(
    Je bosse sur le blog ou je voyage, mais jamais les deux à la fois, car je n’y arriverais sans doute pas et je n’en ai en fait pas vraiment envie. Je ne suis plus un voyageur au long cours (quand je l’étais, les blogs n’existaient pas) donc je pars en voyage le plus souvent pour un mois. Et c’est également pour moi l’occasion de faire un break donc je voyage sans ordinateur et peu connecté. Je suis donc un adepte de la secte « raison 1 ».
    Très peu arrivent à concilier les deux d’ailleurs. La plupart de ceux qui partent en tour du monde mettent en place leur blog quelques mois, voire une année avant. Et beaucoup une fois sur la route n’arrivent pas à tenir le rythme. Il y a d’abord un mois, puis 2 puis 3 de décalage entre le blog et le voyage. D’autres ne publient même plus du tout, se contentant de leur FB ou Twitter. Quelques-uns y arrivent très bien, ils voyagent tout en publiant du contenu de qualité, mais c’est des champions ! C’est évidemment des blogues géniaux à suivre, car on voyage alors un peu par procuration.
    Le coté pompe à fric, c’est marrant, car un cherchant je ne sais plus trop quoi sur Google, je suis tombé sur des articles de rois de l’arnaque qui vendent des formations pour gagner des fortunes avec un blog en bossant dessus 4 heures par semaine. Ça fait un peu penser, tellement c’est gros, au millionnaire qui a cassé sa pipe au Nigeria et t’as choisi comme seul héritier, mais j’imagine qu’il y a malheureusement des personnes un peu naïves pour tomber dans le panneau.
    Pour les raisons 2 à 5, j’allais dire une connerie, mais désolé, pour une fois, je la garderai pour moi la connerie ;-)

    Réponse
    • Haydée

      @Laurent,

      C’est vrai que le blogging en voyage doit respecter certaines règles comme le fait d’être toujours près d’une borne wifi.

      Tu aimes trop voyager ? Comme je suis étonnée ;)

      Comme je disais plus haut, tout dépend de la durée du voyage mais aussi du temps passé dans chaque lieu. Benoit et Fabienne, les champions du blogging en voyage, prennent une journée de plus chaque fois. Ce n’est pas si bête ! Et puis ils peuvent se le permettre.

      J’ai vu pas mal de jeunes glander toute la journée dans leur hôtel, dommage qu’ils n’aient pas profité de ce temps pour faire quelque chose de plus constructif…
      Mais bon, je dis ça, j’ai mes grands moments de glandes aussi !

      Difficile parfois de bloguer en voyage, ce n’est pas faux, disons que le rythme de publication baisse. Je me souviens en revanche d’une blogueuse qui avait un rythme effréné pendant son tour du monde, à base d’un article tous les deux jours. Elle m’a écrit en privé un mois après son retour pour me dire que son problème actuel était le manque d’inspiration une fois en France en mode sédentaire et je pouvais voir moins d’émotions dans ses textes, c’est peut-être vrai.

      Comme quoi, pour certains c’est l’inverse qui se produit.

      Par contre tu ne peux pas nous laisser comme ça Laurent, tu en as déjà trop dit ! C’est quoi cette connerie dont tu allais nous parler ?? ;)

  13. la pingsheuse

    décidément j’adore tes billets sur le développement du bloging et en plus de faire tout ça tu arrives à courir !?:
    :)
    bon allez partagé!

    Réponse
    • Haydée

      Merci La pingsheuse !
      Oui j’arrive à courir, heureusement ! C’est ma pause on va dire quand je cours, et puis ça m’entraîne dans ma persévérante. Tu sais ce que c’est le sport, il faut tenir la distance, d’ailleurs j’y retourne demain. Continuons à encourager les filles du groupe.

  14. ChrissandVoyage

    Effectivement je me retrouve pleinement dans ce que tu écris. Tenir un blog est très très chronophage. Si tu veux tout gérer de A à Z , c’est un métier à part entière. Personnellement je me limite à une heure par jour pas plus. Mais quand on est 2 à tenir un site c’est plus facile également ;)

    La vie de blogueur voyageur est éphémère, il faut en profiter pleinement tant que l’on peut. D’une part, n’oubliez jamais que Google est le maitre du jeu et peut stopper la visibilité de votre site à tout moment pour diverses raisons. D’autres parts, il y a tous ces facteurs extérieurs comme un conjoint (e), bébé, famille, santé…. qui viennent mettre leurs grains de sel dans notre rythme de blogueur.

    A nous de trouver son rythme de croisière sans pour autant se laisser emporter dans les méandres du SEO, SEM….

    Amicalement

    Chris

    Réponse
    • Haydée

      Salut Chrissand,

      Plus q’un métier à part entière je dirai, plusieurs métiers :p que nous serons capable de faire plus ou moins bien.

      C’est vrai que Google c’est dieu ! C’est chiant à force ;) Mais si nous mettons toutes les chances de notre côté, il n’y a pas tant de risque de se faire fustiger, à moins de pratiquer le black hat ou grey hat à outrance.

      Je n’ai aucun doute sur le fait qu’un bébé ou autre puisse diviser le temps accordé au blog.

  15. Rattana@Blog Laos Cambodge

    « Commencez ! Essayez, continuez, persistez et ne vous découragez pas ! »
    Voilà des paroles qui boostent bien (s’il n’y a pas de coups de cravaches derrière :D) pour continuer à écrire.

    Je ne suis pas une blogueuse voyageuse et je ne serai jamais une blogueuse voyageuse car je n’ai pas envie d’être une blogueuse-voyageuse. Qui a inventé ce terme « blogueur voyageur » ? je ne le trouve pas dans le dico :D

    Les blogueurs qui partagent des articles alors qu’ils sont en voyage sont très organisés, qualité que je ne possède pas. Je ne les envie pas, je dirai plutôt tant mieux pour eux et aussi chacun sa façon de faire.

    Google nous stresse déjà assez alors si on devait tout calculer pour bloguer et voyager en même temps, je ne suis pas sure que l’on puisse profiter pleinement de son voyage

    Réponse
    • Haydée

      Comme je disais à Joana, chacun sa définition, mais je te vois comme une vraie blogueuse-voyageuse Rattana. Après chacun son rythme.
      Pour ce qui est du partage des articles en voyage, j’utilise des outils d’automatisation, d’autant plus si c’est un voyage-visites dans plusieurs pays. Je n’emmènerai jamais mon ordi quand je suis en train de visiter des temples, ou autre. Les partages sont prêts la veille au soir ;)

  16. Didier

    Alors, je ne serai jamais un vrai blogueur voyageur, mais çà, je le savais déjà ! Je suis assez d’accord avec Laurent et Joana. Soyons honnêtes, il convient de distinguer celui qui blogue pour en vivre, et celui, qui comme moi, le fait par pur plaisir ! Car concilier vie professionnelle aux journées déjà bien remplies, n’est pas compatible avec une autre activité. Ou alors, il faut m’expliquer, les journées ne font que 24 h. Et puis, le blogueur ne fait pas le voyageur, et le voyageur ne fait pas blogueur…Même si le soufflé, comme j’aime à le dire, est retombé, cela ne m’empêche pas de m’occuper de mon site, comme bon me semble…Bah, quelle importance si je n’ai pas des milliers de fans, tel n’est pas mon but. Néanmoins, ce n’est pas une raison pour ne pas faire d’efforts pour l’améliorer ; c’est la raison pour laquelle, je continuerai à suivre tes conseils avisés et à les appliquer en fonction de mes besoins ! Depuis plus de 30 ans, le voyage me procure de grandes émotions, et beaucoup de plaisir, et c’est bien là le principal !

    Réponse
    • Haydée

      Chacun son rythme de toute façon Didier. Je parle ici plus de régularité que de quantité. Tu n’écris peut-être pas un article par jour ou tous les deux jours (moi non plus d’ailleurs) mais tu gardes le rythme.
      Comme celui qui court une fois par mois, quoi qu’il arrive il court !

      Certains disent qu’ils le feront mais finalement ne lèveront jamais le petit doigt ne serait-ce que pour essayer.

      Tu as tout dit, petit à petit on peut améliorer notre blog autant que notre écriture, nos photos etc. Je sais que tu n’emporteras pas ton ordinateur pour bloguer en voyage comme beaucoup d’entre nous, mais je suis sûre que la génération Y va nous prouver le contraire, enfin, c’est déjà le cas ;).

      Merci d’être à l’écoute de mes conseils !

  17. Romain

    Je fais référence à cet article

    http://www.bien-voyager.com/vous-souhaitez-devenir-blogger-pro/

    Pour ma part je n’arrive pas à bloguer lorsque je voyage, peut être que je me le permet aussi parce que je ne voyage jamais très longtemps (pour l’instant…)

    En revanche en retrant, on comptabilisant rien que le tri des photos… quel boulot !

    Réponse
    • Haydée

      Merci pour le lien.

      C’est vrai ça Romain. Avant de faire mon blog en rentrant de 6 mois d’Amérique latine, je crois que j’ai mis 3 semaines pour les choisir, les trier, les croper. C’est du taf !
      Du coup j’essaye de mieux cadrer mes photos à présent :p

  18. Cyril

    Salut Haydée,

    Merci pour ta réponse rapide. Ca fait toujours plaisir de voir qu’il y a quelqu’un à l’autre bout qui prend le temps de répondre. C’est une des qualités indispensables d’un blogueur je pense.

    La mise en ligne devrait se faire courant février. Je travaille actuellement sur la vidéo de présentation et encore quelques petits détails techniques. C’est vraiment chronofage!

    Pour l’instant, tu peux suivre la finalisation du blog sur ma page facebook. Je me permets de mettre le lien ici: https://www.facebook.com/howimettheworld

    De la musique, oui, il y en aura…mais ca c’est la surprise!

    A très bientôt et longue vie à ton blog.

    Réponse
  19. Emma

    Merci pour cet article!
    Eh oui la perfection pas possible; par contre chacun a son histoire, ses rencontres et ses passions à partager!
    Je me suis lance mais c’est vrai que parfois… que c’est difficile, peu de retour, la sensation de ne pas savoir exploiter ce blog qui se construit…
    Mais l’aventure continue!
    Aujourd’hui un vrai coup de gueule, une rubrique créee en novembre, Maurice Vue Par, pour metre en avant des photographes de Maurice, les presenter et partager leur vision de leur île a tout simplement été copiée par un gros site sur le tourisme à Maurice! Bref, pas cool. Mais au moins ça veut dire que le concept est bon!!
    Merci pour tous les conseils!
    Emma

    Réponse
    • Haydée

      Salut Emma,

      La construction est longue au départ, mais la persévérance paye toujours.

      Après il faut suivre certaines règles pour se faire voir et lire comme le référencement par exemple que nous expliquons ici https://travelplugin.com/astuces-referencement-blog-voyage-wordpress/.

      Ah oui je comprend ton coup de gueule pour avoir vécu ça toute la semaine dernière et le pire c’est quand il te renvoie ballader lorsque tu leur demande d’arrêter de plagier !

  20. Bruno

    Hello.

    Moi c’est surtout le point sur le manque de temps qui m’interpelle.
    Clairement, c’est ce qui fait le plus mal.
    J’habite à Paris. Je me leve à 8h pour aller au travail, et je suis chez moi vers 20h. Le temps de manger, de prendre sa douche, de faire du sport … Oups, il est déjà 22h facilement. Tu veux voir tes amis ? Il sera facilement 0h-1h à ton retour. Tu le fais comment ton article dans ces cas-la ?

    Je comprends de plus en plus pourquoi certaines personnes se lancent à plein temps dans un blog. Non pas seulement pour accroitre la rémunération de ce dernier, mais aussi tout simplement par manque de temps !

    Réponse
    • Haydée

      @Bruno,

      Combiner les deux est parfois difficile tout dépend de tes horaires, les tiennes ont l’air « stokoss » !

      Il y a quelques années en revanche, j’avais un collègue de travail qui ne faisait que bloguer… pour son blog, mais il ne travaillait pas pour l’entreprise, alors qu’il devait bien sûr.
      Et bien écoute, il a réussi à se faire virer après moi ! Bon je ne foutais rien non plus, mais personne ne foutait rien dans cette boîte, sauf lui !

  21. Romain

    C’est pas très logique de dire ça « mais aussi tout simplement par manque de temps ! », tu ne peux te lancer à plein temps juste parce tu manques de temps, il faut quand même être réaliste, se lancer à plein temps c’est vraiment chercher à effectivement comme tu le dis aussi  » accroitre la rémunération de ce dernier » mais d’une manière plus générale tout simplement vivre de sa passion, ce que je souhaite à tout le monde !

    Réponse
  22. Carnet de voyage et festival de Fredo !

    Je suis devenu blogueur en septembre 2013 ! Enfin c’est un bien grand mot car je me rends compte que c’est vraiment un taff à plein temps si on compte au final monétiser un peu son blog !
    J’aime avoir du temps libre, j’suis assez perfectionniste et pas vraiment écrivain !
    Aïe Aïe Aïe, ça commence mal mais ça va de mieux en mieux au fil du temps, surtout au niveau organisation !
    Il ne faut pas se décourager, mais plutôt croire en soi !
    Merci pour l’article…

    Réponse
    • Haydée

      @ Fredo,

      Mais tu fêtes donc tes 6 mois !

      Le côté perfectionniste est tuant je trouve, on a un peu ce problème à la maison, et il n’y en a pas un pour rattraper l’autre. Enfin si Tony est pire, lol, je déconne, c’est toujours facile de dire ça ;)

      Mais en effet, j’ai cru voir cet aspect sur ton blog. Espèce de perfectionniste va :p
      Je crois qu’au début j’en perdais la tête niveau organisation, au point que j’ai décidé de m’écrire un livre-projet pour comprendre tous les aspects qu’il fallait prendre en compte.

      Et c’est là que l’idée du guide gratuit est né ! Pourquoi le faire que pour moi, ça doit vouloir dire que tout le monde s’arrache les cheveux ;)

  23. Laurent

    Aille … l’art de la connerie est un art éphémère. J’ai oublié :-(

    Réponse
    • Haydée

      Ah m… alors. Elle devait être belle dis moi ! Non je déconne, tampis :p

  24. Sirhom

    Salut Haydée, merci pour ta réponse.

    1- C’est clair, il faut trouver un juste milieu. L’idée au départ c’est bloguer pour voyager plus, si ça devient voyager en chambre d’hôtel parce que blogueur, c’est un peu dommage.
    3-Puis c’est pas vraiment être à walp non plus, c’est un peu un personnage, notre avatar du réseau… Comme beaucoup de timides, je fais un grand écart entre l’exhibo et le grand secret. Ce que je montre dans mon blog c’est pas forcément le meilleur de moi – ce serait plutôt l’inverse – mais ce sont des morceaux choisis:)
    5-Tout le monde a une personnalité:) en derniers recours, c’est là que se situe l’originalité. On parle tous des mêmes choses, mais de manière différente.
    Le talent des créateurs, c’est de faire oublier les références, de nous faire gober une histoire vieille comme le monde, par un éclairage différent. Ce qui aide, c’est que le public a la mémoire courte.
    7- Bien sur, on essaie tous de trouver l’équilibre entre marketing et qualité du contenu. Les deux consommant du temporel, il faut savoir partager.

    Réponse
  25. Sirhom

    C’est pas perdu Laurent,
    éphémère, mais chaque jour renouvelé:)

    Réponse
  26. D Arnaud

    Article bien pensé, bravo, et qui a du succès, re-bravo
    En fait il y a autant de raisons de ne pas faire un blog que d’en faire un. Pour moi c’est un journal perso, mais que je partage avec qui veut, je n’ai pas des milliers de lecteurs, mais je fais des rencontres, je suis donc sagement content. En toute amitié
    J’ai apprécié ton commentaire lu chez Bertrand

    Réponse
    • Haydée

      Merci D Arnaud,

      Pour ma part je suis plutôt « conseils » que j’agrémente de quelques exemples de ma vie de voyageuse.Tu as raison, créer un blog ou pas, chacun fait comme il veut au final. A bientôt ;)

  27. Manu @ VoyageAvecNous

    Trouvez le temps. Arrêtez la télé ! Réveillez-vous tôt et veillez tard le soir s’il le faut pour développer vos capacités. Vous vous le devez à vous-même.

    Cette phrase résume la pensée derrière l’article :D

    Je me reconnais dans beaucoup de propos. En plus durant un long voyage, ce n’est pas facile d’alimenter constamment un blog ni de travailler un peu plus son référencement ;)

    Mais ce n’est pas grave tant que l’envie est là c’est l’essentiel !!

    Réponse
  28. Manu @ VoyageAvecNous

    C’est effectivement très dur de publier et d’écrire en voyage, mais c’est faisable.

    Par contre pour des séjours à courte durée, je ne m’embêterai plus à publier en direct.

    Le blog peut se passer de nous quelques semaines et nous aussi on peut se passer du blog pendant quelques semaines.

    On évolue quand même beaucoup au fil des aventures.

    Réponse
  29. Anne @ CaminoNomada

    J’ajouterais bien une Raison n°8 : mon blog n’a jamais eu vocation d’être pro ! Ce qui me permet de le mettre en pause sans trop culpabiliser d’ailleurs, quand pas le temps, pas d’internet, pas d’inspiration… mais je crois que pour moi, c’est se dévoiler, le plus dur. Du coup je ne cherche pas forcément à gagner des milliers de lecteurs ;-)

    Réponse
    • Haydée

      Salut Anne,

      Pro ou pas pro, pas mal des conseils ici sont valables pour les deux ! Mais il n’y a pas de culpabilité à avoir dans les 2 cas. Ici aussi on fait la pause, et on ne publiera pas du mois de Février, parfois ça fait du bien :)

  30. Lauréline

    Cette univers de blogueurs-voyageurs prend un véritable ampleur sur le net. Mais je ne savais pas qu’il y a avait des vrais et des faux blogueurs-voyageurs ! Vous gagnez de l’argent avec votre blog ? Et comment ?

    Toute nouvelle dans l’univers du voyage, j’aimerai avoir ces petites précisions merci.
    Lauréline

    Réponse
    • Haydée

      Ah oui il y a des vrais et des faux Lauréline ! Non je déconne. Tout dépend où tu te places. Disons que mon article donne des coups de pied au cul gentils pour montrer qu’il y a toujours de la place pour écrire un peu, beaucoup, passionnément !

      Bonne question, oui nous gagnons de l’argent avec l’affiliation, notamment avec la vente de guide de nos camarades blogueurs mais aussi avec des produits non palpable, comme les plugins payant par exemple. Je suis en train de refaire en ce moment toute la Toolbox : https://travelplugin.com/toolbox/ d’ailleurs qui comportera un certains nombre de liens d’affiliation.
      Autre manière : nous vendons nos compétences d’écriture et de Community Management, rien de tel qu’un blog pour prouver notre bonne foie ;)
      Tu comptes monter ton blog ?

    • Haydée

      Si cela t’aide alors tant mieux !

  31. Aurore

    Démarrant un blog, je tombe sur ça et je suis toujours motivée haha.
    ça prend du temps ça c’est sûr… surtout pour commencer pfiou.. Mais quand on prend plaisir à faire tout ça, ça en vaut la peine.
    Et le passage sur la perfection mmm ça fait perdre beaucoup de temps aussi, jusqu’à accepter que ça ne sera pas parfait justement.

    Bref, rien de tel que cet article pour poursuivre ses efforts!

    Sur ce bonne journée, et merci pour ce coup de pied au c.. =)

    Réponse
    • Haydée

      Salut Aurore,

      Ah mais l’article est là pour motiver, donc contente que tu y trouves ton compte ;)
      Ca en vaut la peine d’apprendre tous les jours, et tu vas voir ça ne finit jamais, j’ai l’impression d’être à l’école chaque jour !
      Bon courage pour ton blog

  32. Stefan Tanned

    Un blog a lance toujours une trace et même s’il n’est pas populaire. ça fait toujours plaisir de le relire un jour. Blogueur voyageur est un métier à part entière et ça prend beaucoup de temps pour le réaliser. ça peut donc en rebuter certains.

    Perso, mon blog m’a beaucoup apporté et j’espère en apporter à mes lecteurs.

    Réponse
    • Haydée

      @Stefan

      J’aime bien relire mes articles aussi parfois !
      C’est un vrai travail le blogging et le travail en général en rebute plus d’un :p

  33. Julien

    Tous ces conseils sont bien vrais. Je ne pensais d’ailleurs jamais penser autant de temps sur mon blog. C’est un peu comme un virus et quand on est vraiment dedans on cherche toujours à améliorer le contenu, le design pour satisfaire toujours plus nos lecteurs qui nous le rendent bien par leurs encouragements.
    Par contre, je ne voyage pas moins depuis que je blogue, par contre mon blog est un peu à l’abandon pendant mes semaines de voyages mais je me rattrape au retour…

    Réponse
    • Haydée

      Bien vu Julien ! C’est une vraie drogue finalement ! On en devient perfectionniste, ce qui n’est pas forcément bon.

      Pour la mise en place du blog et son avancement j’ai moins voyagé pour ma part. Mais ce n’est que partie remise.

      Un nouveau départ se profile, et n’empêche qu’on va beaucoup bloguer durant cette expatriation.

    • Romain

      Expatriation ? Vous partez donc longtemps ? Où ça ? (je suis curieux ;-)

  34. Haydée

    Hihi Romain, t’inquiètes, ta curiosité sera rapidement assouvie. Nous annonçons notre départ d’ici peu. Ce n’est pas que nous voulons le cacher mais il faut être sûr de notre coup à 100% à quelques mois de la date de départ prévue.

    Quelques doutes subsistent encore.

    Un petit indice : ce n’est pas cette année que nous te rencontrerons ;) Dommage ce sera pour la prochaine fois.

    Longtemps ? Tout est relatif ! On ne part pas pour toute la vie, c’est sûr, on aimerait bien mais c’est encore trop tôt.

    Réponse
    • Cyril howimettheworld

      Expatriation!

      Ca sent le gros dossier Haydée! Donnes-nous quelques indices au moins? Amérique, Asie, Afrique, Océanie, le gers…?

      En tous cas, votre blog est prêt et ne sera que plus intéressant si vous partez pour une longue période. Pressé de découvrir la destination!

      Si vous passez par le Canada, faites-moi signe. Bons préparatifs!!

    • Haydée

      Disons que le mot expatriation est un grand mot pour exprimer « on se déplace d’un lieu à un autre sur une période donnée ».
      Il n’y a rien de transcendant dans le sens où chaque coin de la terre a déjà été exploré. Juste un besoin de changement, une envie de vivre ailleurs dans un/des coins que nous ne connaissons pas du tout.
      Ah désolée ce n’est pas toi non plus qu’on verra cette année Cyril !

  35. week-end à 2

    très intéressante comme reflexion… d’autant plus que le milieu est littéralement saturé, bonjour les efforts pour remonter sur les mots clés competitifs… il n’y a qu’à voir les tarifs pratiqués sur Google adsense pour ce genre de mots clés….
    ++

    Réponse
    • Haydée

      Il faut que j’aille faire un tour, je ne me suis pas renseignée encore sur les prix. Mais tu me fais peur, c’est si cher que ça ?
      A priori je vais revoir un bon nombre de mots clés.

  36. Lenaic@Voyageur Attitude

    Toutes ces raisons pour lesquelles on ne sera jamais de vrais blogueurs sont vraies… et fausses en meme temps. Bon, c’est vrai qu’il y a très peu de « vrai blogueur », dans le sens professionnel. Mais petit à petit on s’améliore, on apprend, on passe du temps, on progresse, on « entre dans la communauté », on aime ca… et on se considère comme blogueur..!

    Pura vida !

    Réponse
    • Haydée

      Ce n’est pas faux Lenaic !

      Il y a du vrai et du faux, tout dépend où on se place. Bon, ici je cherche à booster la communauté, en espérant que ça marche ;)

  37. Lydie T

    J’ai découvert la « jungle » du blogging aujourd’hui. Je dois avouer que le choc fut rude. Je débute je tâtonne et je me fais exploser en vol par Piotr. Je ne suis pas professionnelle, tu me connais un peu je fais ça pour mon plaisir et je n’en tire aucun revenu. Je respecte ceux qui en vivent . Mais je dois avouer que certains exagèrent de mépriser tous ceux qui ny connaissent rien en informatique et ne sont pas des pros. Et comme je te lis avec attention depuis longtemps je comprends le paradoxe. Alors j’ai relu ton article avec plaisir et je vous fais un petit coucou à tous les deux depuis Bordeaux.@+ Lydie

    Réponse
    • Haydée

      Il y en a qui ne change pas, Lydie.

      Alors que mon blog n’avait qu’un mois il y a plus de 2 ans maintenant, Piotr a écrit un article à mon sujet en me critiquant de fond en comble. Il n’y a rien de pire que ce « type d’encouragement » pour un débutant :(.

      Je ne peux donc que te comprendre. Ne te laisse pas impressionner, il utilise cette technique pour rabaisser les gens et certainement pour montrer sa « grande supériorité ». Il n’a pas à faire ça surtout lorsque des gens comme toi ne font ça que pour le plaisir, tu n’es pas en train de monter ton entreprise en ligne !

      Pour te rassurer et à sa décharge, en agissant ainsi, il te montre combien le blogging a quelque chose d’ingrat. J’avais lu à l’époque que pour sortir du lot et vivre de ses activités en ligne, la difficulté était aussi grande que de percer au cinéma.
      Combien d’acteur en France vivent de leur métier ? Si peu.

      Mais pour être honnête, un bon article comme celui-ci est bien plus sympa pour se rendre compte des difficultés. Alors merci pour ton retour et le p’tit compliment.

      Coucou de Tirana – Albanie :)

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This