Es-tu plutôt créateur ou consommateur ?

Écrit par Haydée Bouscasse

Web-entrepreneuse et formatrice 2.0, j’aide les salariés lancer leur business en ligne en parallèle de leur travail.

Mis à jour le 24/05/2021 | Publié le 17/02/2015

« Hey ! Ça fait un bail, comment vas-tu depuis le temps ? »

« Bah bien et toi ? »

« Super, j’ai acheté le dernier ipad, il est mortel ! »

Voilà le genre de conversation tout à fait banale de nos jours.

Il y a deux ans, lors d’un voyage en Asie, j’ai emprunté l’ipad de mon père.

Je savais d’avance que je détesterais ce truc.

Mon sentiment fut toutefois plus mitigé.

Quelle technologie. Tout est si lisse, si brillant, si fluide…

Me suis-je dit.

Haydée tablette Ipad en Thaïlande

Et quelle praticité pour mes interviews vidéo

Ça sentait le futur à plein nez.

Mais le problème était là justement : je compris combien ipad et consorts allaient doucement façonner notre futur.

Plus tard, une amie me demanda :

« Et maintenant que tu y as goûté, vas-tu t’en acheter un ? »

L’ipad est une machine à consommer et je ne suis pas fan de la consommation pure.

Tu imagines donc ma réponse. ;)

Je suis une grande utilisatrice de logiciels, je lis beaucoup sur internet, je regarde pas mal de films…

Bref, je consomme comme tout le monde.

Mais je me suis imposé une limite simple : ne pas perdre mon temps.

Nous prenons tous du plaisir à occuper notre temps.

Mais je préfère l’utiliser pour créer, même si c’est plus difficile à réaliser.

Et en créant mon blog, j’ai compris quelque chose : il ne me sort jamais de la spirale de la créativité !

La création nous gratifie du même résultat que la consommation : la récompense

Mais :

  • Occuper une heure de ton temps à regarder un programme télé te divertit : récompense futile et passagère.
  • Passe cette même heure à créer du contenu pour ton blog et ta récompense sera plus profonde. Tu apprends par le travail, tu ajoutes une nouvelle œuvre à ta collection et impactes la vie des gens par la même occasion.

Alors, créateur ou consommateur ?

Mmm… Tout dépend de ta définition du plaisir et de ce que tu es habitué à recevoir.

Tout dépend de ce que tu considéres comme un gain de temps profitable.

Mon choix est vite fait. De sorte que tu ne me verras jamais coincée dans un salon, devant une émission de merde à la télé.

Tu as dit pléonasme ?

Cernée de consommateurs envoûtés par ladite émission, je rejoindrais subrepticement une autre pièce pour avancer sur mon travail.

À première vue, cela paraît moins gratifiant qu’un bon loisir, mais au final ma tête foisonne d’idées et reste productive.

La voici la vraie récompense.

Et puis je serai moins encline à regarder la dernière vidéo stupide du petit chat trognon sur Youtube.

Belle manière de détourner son cerveau pour tromper sa misère.

Grand graph d'un homme à tête d'ampoule Thessalonique

Combien de vidéos de chats cet artiste a-t-il raté selon toi ?

Beaucoup d’entre nous pensent créer ou produire…

Ah bon ? Tu es sûr ?

Comment définis-tu tes travaux de vérification, tes tâches organisationnelles et autres réponses à tes mails ?

Non. Passer 2 heures à répondre à ses mails n’est pas de la créa.

Combien de personnes en ont pourtant l’impression en le faisant ?

Ce n’est pas parce que tu es occupé que tu es créatif.

Beaucoup d’employés de bureau ne produisent pas. Ils ne sont que les rouages d’une machine abêtissante et s’ennuient à mourir en attendant la récompense de leurs vacances.

Je le sais, j’y ai eu droit pendant des années.

En entreprise, en tant que cadre, je passais beaucoup (trop) de temps devant ces tâches à me demander ce que je pouvais bien foutre ici.

Haydée concentré à Thessalonique

Maintenant je sais pourquoi je suis où je suis, même si je m’octroie très peu de vacances

Je sais bien que nous devons tous passer par ce genre de responsabilités.

Remplir son agenda et répondre à ses mails entretient les relations et engendre des opportunités.

Mais ne jamais rien créer pour juste consommer après le boulot annihile tes chances réelles d’avancer vers ta réussite.

C’est une des raisons principales qui m’a fait quitter mon travail pour devenir entrepreneuse nomade.

Entreprendre est synonyme de création

Chaussures, livres, technologie, cuisine… toute bonne chose commence par sa création.

Je te vois venir :

« Merci pour l’évidence Haydée. Tu nous prendrais pas un peu pour des cons, là… »

Alors pourquoi serait-ce différent pour ta vie ?

Pourquoi se donne-t-on aujourd’hui le droit de n’être que des consommateurs à tout va ?

De consommer bêtement notre vie sans penser à se la créer.

Et plutôt que de dire, comme j’entends souvent :

« Mais je n’ai pas de passion pour créer moi. »

Pourquoi ne pas tenter quelque chose ?

Qu’importe cette chose, la passion vient en s’essayant.

Mais rester le cul sur une chaise à consommer ne t’aidera pas à entreprendre.

Cul sur ma chaise

Il faut juste se bouger au départ. Enfin, pendant et après aussi… Car créer son propre mode de vie demande beaucoup de travail.

Mais rassure-toi, c’est une question d’habitude, comme tout le reste.

T’es-tu déjà posé la question :

« Combien de temps est-ce que je passe à être créatif ? »

Pour la majorité, très peu en comparaison du temps dédié à ta consommation.

Pourtant, s’octroyer continuellement des choses est futile et éphémère.

Je ne dis pas que je ne le fais pas parfois. Mais en passant plus de temps à créer, j’ai pu écrire un petit livre. Et voilà qu’aujourd’hui c’est mon 2ème bouquin qui est terminé.

Alors, si tu t’évadais une semaine uniquement pour créer. Imagine tout ce que tu pourrais faire et quelle récompense tu en tirerais !

Mes héros sont des gens qui produisent

Des entrepreneurs qui créent de la valeur, et pas seulement financière.

Certains font de l’art, d’autres montent des boîtes, d’autres encore écrivent 1000 mots par jour et possèdent des qualités telles qu’ils t’offrent des guides.

Ils ont compris comment limiter leur consommation au profit de leur création.

Et le succès de leurs entreprises en découle.
Jeune devant son ordinateur en fusion d'nspiration
À force de créations, tous produisent quelque chose de magique : le reflet d’une personnalité unique dans leur travail.

Impossible à réaliser pour un simple consommateur :

  • Dites-moi quelle musique vous aimez, j’en apprendrai un peu sur vous. Permettez-moi d’écouter vos compositions et c’est votre sensibilité profonde que je connaîtrai.
  • Dites-moi quels livres vous aimez, je comprendrai vos idées philosophiques. Faites-moi lire vos propres écrits et c’est votre âme que j’aurai l’impression de toucher.

Personne n’est payé pour ce qu’il consomme

Consommer engendre des factures, créer les payes. :)

En créant, tu pourras vivre de tes productions.

Et comme la création n’a pas de limite, il ne te reste qu’à trouver ton angle.

Ta vie et ton travail se confondront alors au point de ne plus être séparés. Cela peut paraître terrible pour quelqu’un qui n’aime pas ce qu’il fait.

Mais la plus grande récompense générée par ton plaisir de produire est cette impression de ne plus travailler.

Plus de contrainte du fait de trimer pour consommer. Juste une envie de toujours mieux faire.

En fin de compte, très peu de gens produisent, encore moins vivent de leurs créations.

Certainement parce que la tâche est lourde.

Mais comme toute entreprise difficile, sa récompense à long terme n’a pas de prix.

Et maintenant que tu as fini de consommer cet article, que vas-tu donc créer ?

Haydée Bouscasse

 

 

Nos guides et stratégies directement dans ta boite mail

CATÉGORIES

PRODUITS

Tu aimeras sûrement aussi…

Comment trouver une niche rentable en web-entrepreneur et infopreneur

Comment trouver une niche rentable en web-entrepreneur et infopreneur

Près de la moitié des entrepreneurs en ligne échouent en créant un produit ou un service dont les gens se foutent totalement… Pourquoi ? Ils ne savent tout simplement pas comment trouver leur niche. Et ils ne cherchent pas à VRAIMENT connaître leurs clients. Apprends à le faire de ton côté et tu garantiras la rentabilité de ton futur business en ligne.

lire plus

24 Commentaires

  1. Chantal P

    Bonjour Haydée et merci pour cet excellente réflexion ! Maintenant que j’ai fini de consommer ton article, je viens créer ce commentaire puis j’irai moi-même créer de quoi alimenter mon blog http://ambition-et-reussite.com/ ! Je pense quand même que nous avons besoin d’un bon équilibre entre la création et la consommation, que les loisirs sont importants aussi pour « alimenter » notre créativité. Il faut savoir « lever la tête du guidon » surtout lorsque nous sommes passionné(e)s ! Mais je te rejoins tout à fait dans le fait que créer quelque chose qui nous plait, quoi que ce soit… tout le monde n’aime pas la blogosphère… apporte une gratification nulle part égalée !
    Alors, tous à vos créations ;-)

    Réponse
    • Haydée

      Complètement Chantal, je varie entre les deux, je consomme, je créé, je consomme puis je créé.

      De toute façon, je pars du principe qu’il faille consommer pour ensuite avoir des idées de créativité. Bien entendu, il faut bien choisir ce que nous consommons.

      Que la « création » soit avec toi ! :)

  2. Gaia

    Je suis tout à fait d’accord sur la nécessité de créer pour trouver un équilibre intérieur. Ton article est excellent et très éclairant. Mais de là à fustiger le fait de ‘consommer’ pour n’être que dans le productif me paraît tout aussi excessif. Consommer’ pour s’enrichir’ est aussi possible. Regarder la TV peut être moteur d’inspiration, de découvertes. J’ai vu une émission TV dernièrement qui m’a fait découvrir une région espagnole magnifique. La lecture de certains bouquins peuvent changer une vie. Il me paraît peut-être plus opportun de faire une distinction entre la consommation stérile et abrutissante et celle qui vous grandit. Au fait merci pour ton blog que je ‘consomme’ avec plaisir depuis pas mal de temps avec des articles toujours très perspicaces et enrichissants.

    Réponse
    • Haydée

      Salut Gaia,

      Je consomme comme tout le monde. Je fustige surtout la « mauvaise » consommation, comme tu le précises d’ailleurs toi-même.

      Comme je l’explique à Chantal, il faut de toute façon passer par la consommation pour créer. Mais je te l’accorde, ce n’était pas bien clair dans mon article.

      Merci de remettre les choses à leur place. :)

      La TV malgré tout je l’évite. Je n’en ai pas depuis des décennies maintenant. Par contre, je suis une grande adepte de découverte de films de toutes les nationalités : coréenne, turque, argentine, japonaise, norvégienne, et j’en passe. Voilà une manière pour moi de m’évader et constituant une belle source d’inspiration.

  3. Michel Leduc

    ayant fini de consommer ton article !! je vais créer un commentaire !! ahahaha

    merci pour ta réflexion, je ne me suis pas senti concerné plus que ça car ça fait longtemps que j’ai décroché du système.

    Mon commentaire est simplement pour faire un petit coucou et te dire que j’aime te lire.
    lâche pas, j’aime la qualité de ta réflexion!

    hasta luego !

    Michelito

    Réponse
    • Haydée

      Hello Michelito !

      Ok à mon tour d’écrire, euh, de créer… mais là je suis juste souriante devant ton commentaire puisqu’il me touche vraiment.

      Actuellement je suis en train de rédiger la p2 de mon site internet qui sort dans peu de temps. Et il en faut de la motivation et tu viens de me donner un coup de fouet bienvenu ! Merci donc.

      Hasta pronto ;)

  4. Sarah zen

    Bonsoir Haydee,
    Un article très intéressant puisquelle je te rejoins pleinement, avec un petit bémol. Je rejoins totalement Chantal P sur le « levage de nez du guidon » qui est extrêmement important, notamment dans les phases de création tres fortes. Le fait de décrocher et faire fonctionner son cerveau differemment (en prenant 2 jours de congé par ex ou en sortant avec des potes, ou encore aller faire du sport) permet de vivifier l esprit et d’avoir une créativité qui redémarre de plus belle. Alors meme si on a pas l impression de bosser, prendre des vacances je trouve cela important aussi :-)
    bref, pas d émission de merde, mais un tour à vélo…;)
    Mon site sera en ligne le 3 mars et mon blog voyage mi mars. A bientot!

    Réponse
    • Haydée

      Je crois être dans le même état d’esprit que toi tout compte fait Sarah, je sors car j’aime m’amuser et je fais du sport également. Bon ok… le seul sport que je fais se résume à une soixantaine de pompes par jour en ce moment.

      Cela peut paraître bizarre, mais quand le sang monte au cerveau jusqu’à étourdissements, cela ne peut qu’être bon pour une personne en phase de création forte, d’où mon article.

      Bref, une belle récompense nous attend en avril, plusieurs même.

      – 2 sites seront en ligne chacun accompagné de leur manifeste.

      – Mais le plus important, c’est que nous passons 2 semaines à Paris pour voir famille et amis après 9 mois de nomadisme.

      Cette période va être très « zen », sans compter que nous retrouvons nos vélos ! Je ne peux pas dire qu’ils ne nous manquent pas, eux aussi.

      Tiens nous au courant pour ton site. Envoi moi le lien dès qu’il est terminé !

  5. Chris

    Salut Haydée,

    J’ai adoré cet article.

    On peu légitimement se demander si des personnes comme Steve Jobs ou Hilary Clinton passent leurs journées vautrés à regarder la télé. Je peux répondre que non et que j’aille en enfer si je me trompe (je ne prends que très peu de risques).

    Je reste persuadé que jamais rien de grand ne s’est crée sans cet « état d’esprit créateur ».

    Personnellement je me considère comme un grand consommateur… de livres. Je lis des heures mais jamais de la fiction : marketing, vente, design, nutrition, performance, productivité, relations, séduction. Une fois le savoir absorbé : j’essaie de l’appliquer.
    Déjà à mes 18 ans, quand j’avais lu un article sur la séduction, et bien je sortais de chez moi j’allais aborder des filles dans la rue même si je me pi***** dessus. Et c’est grâce à cette attitude que ma réalité explose régulièrement.

    Je progresse à la vitesse d’un supersonique là où beaucoup de jeunes de mon âge en sont encore à suivre le troupeau et à faire des études sans se demander pourquoi.

    Hier j’ai fait le kamikaze. J’ai eu un appel de coaching et j’ai proposé un suivi intense à 947 euros juste après avoir lu The Prosperous Coach de Ritch Litvin (excellent bouquin).

    Bref, consommer du savoir et du développement personnel c’est oui ! Mais il faut appliquer après bordel !! Sinon ça reste du divertissement. A quoi te sert un de lire un livre de marketing si tu ne t’en sers jamais dans ta vie !?

    Désolé d’être aussi long mais le sujet m’inspire (et je ne suis même pas créateur pendant ce temps). TravelPlugin a vraiment un effet anti-créateur sur moi :)

    Amicalement

    –Chris

    Réponse
    • Haydée

      J’ai envie de dire qu’il y en a un qui se repose gentiment dans sa tombe Chris. Donc Steve Jobs est en pleine « glandouille » en ce moment. Qu’il repose en paix. J’espère pour lui qu’il est au paradis.

      Je vois que nous avons le même type de lecture mis à pars les livres sur la séduction, c’est naturel chez moi…

      …Enfin faudrait demander à Tony pour ça. Je déconne bien sûr :p

      En tout cas, c’est très courageux de ta part, combien de personnes ne se contenteraient que de lire ces articles « séduction » ? Alors qu’à force de se prendre des râteaux, on devient le roi de la drague. Tu as donc bien raison, certaines lectures ne valent pas le coup si on ne met jamais leurs propos en pratique.

      Tu es un vrai exemple à suivre, un vrai fonceur à te lire. Tu sais que c’est grâce à toi que je fais ces dizaines et dizaines de pompes par jour, j’ai vu une vidéo de toi en train d’en faire, alors je me suis lancé le défi. Il faut toujours suivre les bons exemples. On va voir maintenant si je tiens la distance.

      Si Travelplugin est anti-créateur pour toi tu auras au moins eu le mérite de créer chez nous pour nous ! Un grand merci pour ta participation :)

    • Chris

      Salut Haydée,

      Haha j’avais pas pensé à ça !

      Effectivement Steve Jobs est un sacré glandeur ces derniers temps :) (on peut rire de tout non !?)

      Au plaisir

      –Chris

  6. T-off

    Et si…!!!???

    tu pouvais allier les 2 ??? ahah… :p

    et oui, je consomme pour créer… ça fais partir d’une de mes cordes !!!

    je suis « bêta » testeur pour des boites (magasine ou blog en partie)…
    j’ai fais des tests d’ordinateur comme la Surface Pro 3… la prochaine comparaison que je dois faire ce sont 3 ordi de 13″, mais je sais même pas qui à acheté cette comparaison, je n’ai que le nom d’une Sté à coucher dehors…!!!

    mais je plus souvent pour des industriels (bureau d’étude) ou designer…
    je travail en grande partie avec ses derniers sur des maquettes à l’échelle 1… bien-sûr, je vais pas m’étaler la dessus puisque c’est assez confidentiel temps que les produits ne sont pas présenté au public…
    mais par exemple, j’ai participé à la 208 Pike-Speak, des projets Airbus, Dassault et bien d’autres choses tt aussi intéressantes, LE seul souci à ses « gros » projets, c’est que je suis bloqué en France à chaque fois… Grrr
    bon, je stop là…

    Réponse
    • Haydée

      Décidément T-off tu as un sacré bagage informatique.

      Mais je te rejoins, allier les deux intelligemment est certainement la clé de la réussite.

      Bon par contre, je dois t’avouer que je ne comprend pas tout ce que tu me dis… :)

      Bon courage pour tes projets.

  7. T-off

    oulà… c’est une histoire d’€€€ ou de $$$ !!!
    Et ce n’est vraiment « pas QUE » l’informatique…
    si je te dis que j’ai travaillé pendant longtemps à mi-temps (12h/jours) je suis pas sur que tu comprenne mieux… voir le dernier contrat 2 mi-temps !!!
    à 30 piges je ne savais pas que l’on pouvais faire la même chose que ce que je fais aujourd’hui en 12h mais par semaine…

    un bon article à faire…??? OU s’arrête la passion ???
    à vous d’jeun’s panawan de me le dire…!!! même moi j’arrive pas m’arrêter !!!
    la passion est plus fort que tout !!!

    je sors de quelques heures avec Kalagan (Brrr qu’il caille dans ch’nord) et sans le vouloir, « je crois que j’ai réussi à l’impressionner » (mais c’est pour moi juste l’age de l’expérience)… si un jour nous avons l’occaz’ (ou la chance (pour moi)) de se faire un visu vous comprendrez « peut-être »… ou vous me ferez voir la vie autrement !!!
    @suivre
    ;)

    Réponse
    • Haydée

      Et bien T-off, Tony me disait que tu es un sacré bonhomme expérimenté qui devait avoir autant de bouteille que nous, mais je crois bien que tu en as davantage. En tout dans certains domaines, c’est indéniable. :)

      Quand je dis que je ne comprends pas tout, ne t’inquiète pas ce n’est pas si vrai. C’est juste que tu abordes parfois tellement de sujets différents en même temps qu’il faut réussir à te suivre. Ce qui montre une grosse expérience assez hétéroclite.

      J’ai juste eu besoin de me renseigner sur la 208 Pike Peak par exemple. Quelle voiture !

      Pour ce qui est d’être bêta-testeur, tu as raison, voilà un boulot qui allie consommation et création. Et pouvoir approcher ces technologies avant tout le monde doit être vraiment passionnant. Chanceux.
      D’ailleurs je serais curieuse de savoir ce que vaut la Surface Pro 3 au final. Cela à l’air d’être un bon outil pour nomade numérique. Si tu as l’occas de nous en parler, nous lirons ton retour avec attention.

      Oui la passion est plus forte que tout et peut te faire bosser des heures sans jamais t’arrêter. Ton « mi-temps » m’a beaucoup fait rire à ce propos. Et si, je comprends et connais bien ce genre de mi-temps, je le pratique régulièrement. Mais l’on n’a rien sans rien, la preuve quand je vois ton parcours. Crois-tu vraiment que tu aurais pu toucher à toutes ces sphères sans travail acharné au départ ? Je ne crois pas.

      Même si du coup tu es bloqué en France pour le moment. C’est vrai que ça peut-être chiant parfois de ne pas bouger comme on le souhaite.
      Et bien cela nous donnera peut-être l’occasion de nous la faire cette rencontre. Car nous comptons repasser à Paris au moins deux fois avant la fin 2015 et je suppute que la chance d’échanger nos expériences soit réciproque au bout du compte. :)

      À suivre comme tu dis.

    • T-off

      Hi,

      pour la Surface Pro 3…
      franchement, ce n’est pas LE truc du nomade (ce n’est que mon avis perso) !!

      je m’explique…

      l’ergométrie n’est pas adaptée à nos modes de travail/ déplacement /etc…
      un coup tu es sur une table ou un bureau (ça va)…
      un coup tu es assis sur ton lit ou en tailleur dans un park (ça ne va pas du tout, question de stabilité)…
      avec un PC classique, quand tu t’en sers et qu’il est posé sur « toi » c’est toute la surface du clavier qui le stabilise !!

      en revanche c’est une bête de course, en tout cas dans la version que j’avais choisi de tester…
      Surface Pro 3 – i7 / SSD 256go / Ram 8go

      si tu reste posé sur un bureau et que tu le branche sur un écran plus grand c’est vraiment pas mal, mais ça enlève tout d’avoir un mini PC de 12″…

      il ne faut pas oublier que c’est un « truc » hybride, mi-tablette (trop lourde, env. 800gr) mi-PC (env. 1kg avec le clavier ce qui moins qu’un mc book ou Dell XPS)…

      la conception est équivalente voir mieux finie, élégante, robuste que celle d’un mc book…

      pour ce qui est de l’usage…

      la navigation est H’chement pratique avec son écran tactile, ça aide en rapidité, donc en efficacité, donc en productivité !!

      le prochain test PC que je dois faire… tatata (comme disait Renaud)
      c’est sur des 13, justement LA recherche du plus adapté à nos besoins de nomad’s !!

      donc, un Dell XPS 13″, un Acer R13, un autre pas en core choisi…
      et un mc book air et pro de 13″ (mais là je ne serai là que pour assister un pote qui m’expliquera comment ça fonctionne)
      j’aime pas la pomme, elle me donne de l’urticaire !!

      voilà, si t’as besoin de plus…??

      Bye

    • Haydée

      Merci pour cette explication T-off.

      Nombreux sont ceux qui préfèrent des écrans plus petits d’où ma question initiale. 12 pouces me semble en effet trop petit si l’on veut travailler sérieusement. Enfin, c’est mon avis.

      Mais je retiens le côté « productivité » du Surface Pro 3 !

      Pour ma part, je suis habitué à mon 15 pouces qui est pour moi le confort minimum.

      Tony se trimballe même un 17 pouces. Pas trop le choix vu qu’il travaille beaucoup sur illustrator et photoshop (et maintenant indesign).

      Tu nous diras pour le 13″ si c’est suffisant ?
      Merci encore et bon week end.

    • T-off

      Ok,

      Je pourrais voir une mini comparaison avec les même modèles en 15″ !!!

    • Haydée

      Vu comment tu t’y connais, je suis toute ouïe pour la prochaine comparaison. D’ici là mon PC aura peut-être rendu l’âme, et je risque bien de suivre un de tes conseils.

      Un grosse responsabilité repose sur tes épaules maintenant T-off :p

  8. Sarah zen

    Mais c’est le top! Alors on fera des pompes ensemble le jour ou on se croisera ;) Non je ne trouve pas cela bizarre et effectivement pour activer la création rien de tel :-)
    Genial pour tous ces projets et quoi de meilleur que retrouver les siens.
    Je vous souhaite un magnifique mois d avril et d ici la profitez bien !

    Réponse
    • Haydée

      Merci Sarah,

      Avec plaisir pour la petite série, tu m’as l’air d’être bien sportive.
      Bon week end

  9. T-off

    dis moi qui tu es…
    je te trouverais le PC qui te correspond !!!

    j’ai fais ça pendant presque 10ans !!!

    ET justement je pensais à Tony pour ses besoins de de grand écran !!!

    Perso moi et Mac c’est psychologiquement pas encore possible…

    Mais « SI » j’avais absolument besoin d’un grand écran en vadrouille (chez mes parents en France, j’ai double 27″)…

    je pense que je prendrais un Mac Mini (c’est très léger).

    Et pour l’écran, être obligé de choisir une location avec TV ou alors se trimbaler avec un écran slim dans la valoche !!!

    @ suivre…
    ;)

    Réponse
  10. Serge Neto

    Ah la création…! Je gère moi aussi (modestement) un blog et il est vrai que créer un article apporte un valeur ajoutée plus grande que celle de rester dans son canapé à « consommer » un documentaire (même si au-delà de ça on apprend quelque chose donc c’est une certaine forme de valeur ajoutée). J’ai beaucoup de respect pour les créateurs d’idées, quels que soient leur domaine d’inventivité, mais aussi pour ceux qui arrivent à les mettre concrètement en œuvre, ce qui est loin d’être la tâche la plus aisée.
    Alors entre créer et produire, sans mentir dans notre monde actuel, je dirai un peu des deux avec une création à consommer sans modération!

    Réponse
    • Haydée

      En effet Serge, chaque nouvelle information qu’elle soit lu, écouté ou regardé est un nouvel élément permettant d’être créatif.
      Je trouve l’exercice difficile également, donc respect aux « créa » ! Enfin à ceux qui assurent bien entendu.
      Bon courage pour ton blog

Trackbacks/Pingbacks

  1. Devenir entrepreneur en ligne aujourd'hui : 26 raisons indiscutables - […] Vous ne consommez plus l’info, vous la créez. […]

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This