Comment créer et vendre un produit numérique (infoproduit) en automatique

Écrit par Haydée Bouscasse

Web-entrepreneuse et formatrice 2.0, j’aide les salariés à lancer leur business en ligne en parallèle de leur travail.

Publié le 02/11/2022

Lorsqu’ils imaginent créer et vendre un produit numérique, beaucoup de débutants ont les yeux qui brillent.

Ils voient CECI :

Mon Chiffre d’Affaires en ligne d’une journée.

Et ils me disent :

« HEY HAYDÉE. JE VEUX GAGNER AUTANT EN UNE SEULE JOURNÉE MOI AUSSI !! MDR ! »

Effectivement… MDR.

Je LOL devant l’éviscération verbale sur le point de se produire.

Car je leur dirai :

« Tu plaisantes j’espère ? Tu vois les résultats de quelqu’un qui bosse tous les jours sur son activité depuis des années et tu me dis : YES, C’EST DE LA BOMBE, JE VEUX CES RÉSULTATS MAINTENANT ! »

Non.

Mets-toi au travail et prie pour que maman Haydée ne te traite pas de gogo hors réalité.

Gagneras-tu autant en une seule journée ?

Probablement pas.

J’ai promis de toujours te dire la vérité, et ce nombre est difficile à atteindre en UN SEUL JOUR.

Peux-tu le gagner en un mois ?

Oui.

J’ai des étudiants qui gagnent plusieurs milliers d’euros par mois. Et pour beaucoup d’entre nous, 500€ ou 2 000€/mois peuvent changer la vie.

Mais quel que soit le Chiffre d’Affaires que tu comptes atteindre, voici les 3 Systèmes essentiels dont tu as besoin pour réussir à créer et vendre un produit numérique…

Graphique des 3 systèmes pour démarrer un business en ligne rentable.

Je te détaille chaque Système dans des articles dédiés :

Et tu retrouveras les actions ESSENTIELLES décrites dans ces articles en téléchargeant mon Guide Ultime pour lancer un business en ligne rentable :

Note que tu peux utiliser ces 3 Systèmes pour vendre n’importe quel autre type d’offre :

  • Tes services en freelance.
  • Tes offres de coaching.
  • Des produits physiques.

Et pas uniquement pour vendre un produit numérique.

Simplement, tu adapteras ton Système 3/3 à ce que tu proposes.

Par exemple :

  • Tu remplaceras la création de ton produit par celle de ton offre de service.
  • Les liens de ta page de vente renverront vers une proposition de rendez-vous plutôt que vers une page de paiement.

C’est à peu près tout.

Ceci étant dit, approfondissons ce Système n°3.

Créer et vendre un produit numérique – ultime étape du processus

Résumons.

À ce stade, tu as :

  • Trouvé un problème significatif que tu peux résoudre.
  • Passé du temps à connaître ton public en profondeur.
  • Créé un contenu remarquable que ton public adore.
  • Réussi à promotionner ce contenu là où ton public peut le trouver.
  • Bâti une audience qui te fait confiance et valorise ton point de vue.

Une fois que tu disposes de ta liste d’abonnés (Système 2/3), tu as une relation privilégiée avec des dizaines, puis des centaines, puis des milliers de personnes qui VEULENT partager leurs problèmes avec toi.

Et si tu les aides à résoudre ces problèmes, elles VOUDRONT te payer.

Maintenant…

Note à quel point créer et vendre un produit numérique vient TOUT à la fin de ce processus.

Certes, tu auras l’impression d’avoir déjà fait une tonne de boulot alors que tu n’as même pas encore construit ton offre.

Mais c’est intentionnel.

C’est ce que j’appelle « devancer le travail ».

Si tu fais correctement tout ce dont je parle plus haut :

  • Tu connaîtras déjà les points faibles de ton audience,
  • Tu connaîtras ses « problèmes ardents »,
  • Et tu auras déjà testé ta solution.

Arrivé là, créer et vendre un produit numérique devient la partie la plus facile.

Car tu auras garanti virtuellement que ton offre se vendra au moment où tu la proposeras.

Et peut-être qu’alors, tu pourras gagner autant en une seule journée – en automatique.

Mais pour cela, tu dois mettre en place les éléments de ton Système 3/3 :

  1. Créer un produit numérique payant
  2. Créer une séquence d’emails marketing
  3. Créer une page de vente

En bref…

Tu enverras une série de mails menant les gens vers une page de vente où tu décriras ton offre – et où tu leur demanderas de payer.

Explications.

1. Comment créer un produit numérique payant

  • Je ne t’expliquerai pas comment créer tes offres services…

Nos articles dédiés aux freelances sont faits pour ça.

  • Je ne parlerai pas non plus de produits physiques…

Ils demandent des techniques plus avancées. Sachant que tu vendras bien souvent les produits des autres avec ton e-commerce ou en affiliation.

Je vais donc me concentrer sur les produits numériques – ou produits d’information (également appelé « infoproduit »).

  • Quant au coaching…

Il implique que tu accompagnes tes clients en personne.

Mais si tu comptes ajouter des supports à ton programme de coaching, ils s’apparenteront à des produits numériques.

La bonne nouvelle ici ?

Créer un produit numérique payant revient exactement au même que de créer un Contenu Bonus pour développer ta liste d’abonnés.

Simplement, ton produit payant sera :

  • Plus complet
  • Plus long
  • Plus sophistiqué
  • Plus élaboré
  • Plus profond…

…que ton produit gratuit.

Pour faire simple, voici des exemples de différents types de produits que tu peux proposer – du gratuit vers le payant (liste non exhaustive) :

Maintenant, lorsque tu cherches à vendre un produit numérique pour la première fois, suis ces 2 principes importants…

Crée un produit numérique dédié aux débutants

Garde en tête que dans presque toutes les niches, les produits les plus vendus sont ceux destinés aux débutants.

En clair, il y a plus de demandes pour apprendre les bases que pour les « techniques » plus avancées.

Par exemple :

▶ Dans la niche du marketing Internet, 70 à 80% de l’audience a besoin de connaître les bases pour passer de 0 à 3 000€/mois…

Les 20 à 30% restants maîtrisent déjà ces bases et cherchent à passer de 3 000 à 20 000€ (ou plus) par mois.

▶ Dans la niche de la perte de poids, la majorité du public a besoin de passer d’obèse à moins obèse…

Seule une partie beaucoup plus restreinte a besoin de perdre ses derniers kilos.

▶ Dans la niche de l’apprentissage d’une langue, la majorité du public cherche à apprendre les premiers mots et phrases…

Seule une partie beaucoup plus petite maîtrise déjà bien la langue et a besoin de programmes plus avancés.

Tu peux donc commencer par créer un produit numérique qui enseigne les bases, pendant que tu apprends à maîtriser les techniques les plus avancées.

Et plus tard, tu pourras créer des produits plus poussés.

Là est toute la beauté du processus…

C’est la preuve que tu n’as pas besoin d’être un expert pour démarrer – tant que tu en connais plus que la majorité.

Et si tu aimes vraiment ce que tu fais, tu n’auras aucun mal à en apprendre davantage pour étoffer tes offres au fil du temps.

Ne cherche pas à créer un produit numérique trop complexe

N’oublie pas que pour créer et vendre ton premier produit numérique, tu ne vas pas construire l’infoproduit le plus élaboré du monde…

Cela doit rester simple !

Ne fais pas la même connerie que nous à nos débuts.

Pour notre premier produit numérique, nous avons créé le Système 1k1mois. Et sa construction nous a demandé plus d’un an !

Imagine…

  • 17 fichiers vidéos
  • 16 fichiers audio
  • 38 fichiers PDF + 2 fichiers Excel
  • 42 mails paramétrés pour envoi automatique sur 7 semaines
  • 11 séries de formulaires d’exercices en ligne envoyés et corrigés par mail
  • 1 groupe privé Facebook dédié à animer

Imagine les tonnes de compétences techniques que nous avons dû apprendre pour réaliser tout ça.

C’est énorme !

Sans parler du marketing…

Car plus ton produit est gros, plus ton marketing est long et compliqué à créer.

Tandis que si tu commences avec un produit numérique simple, ton marketing le sera tout autant.

Ce qui nous amène à ton entonnoir de vente (séquence de mails + page de vente)…

2. Comment créer une séquence d’email marketing

Jusqu’à maintenant, tu as envoyé des mails pour engager ta liste et créer une relation de confiance.

Mais cette fois-ci, tu vas créer une série de mails spécialement conçus pour vendre un produit numérique.

Combien de mails doit comporter ta série ?

Tout dépend du prix de ton produit…

En général, tu peux te fier à ces chiffres :

Par exemple, pour 1k1mois, notre séquence est composée de 10 à 11 mails envoyés sur 12 jours.

Mais étant donné que tu débutes, ton premier produit vaudra sûrement moins de 500€…

Alors, contente-toi de respecter ces deux règles :

  • Ta séquence doit comporter 3 à 5 mails.
  • Et tu enverras un mail par jour.

Comment créer ta séquence de mails ?

Restons sur une séquence de 5 mails…

Le principe de base est simple :

  • Tes mails 1 et 2 apportent des informations de valeur à ton lecteur – et ne vendent rien.
  • Ton mail 3 vient ajouter de la valeur, mais fait la transition vers la vente.
  • Tes mails 4 et 5 se concentrent sur la vente pure.

Lorsque je parle de « vente », cela signifie que tes 3 derniers mails comporteront un ou plusieurs liens vers une page de vente.

Maintenant, il te faudra aller un peu plus loin…

Chacun de tes mails doit avoir un objectif spécifique déterminé à l’avance

Prenons l’exemple de notre séquence de 5 mails pour vendre notre livre sur la micro-entreprise :

Dans l’idéal, ton dernier mail devrait susciter un sentiment d’urgence chez ton lecteur. Soit avec une offre spéciale unique (à ne pas rater) – soit avec une date limite d’accès si tu vends ton produit par lancements sporadiques.

Organise ta séquence comme si c’était une histoire

C’est extrêmement important !

Tes 5 mails ont chacun leur objectif propre, OK…

Mais lorsque tu les prends dans leur globalité, ils sont tous là pour soutenir le message (ou le récit) global que tu communiques à ton public.

C’est comme un film…

Un film comporte des dizaines de scènes individuelles, mais finalement, il y a toujours une seule histoire globale qui les relie.

C’est le fil rouge.

Eh bien, ta séquence de mail a également besoin de ce fil rouge pour maintenir ton lecteur en haleine.

3. Comment créer une page de vente

Ta page de vente est le dernier élément ESSENTIEL de ton Système 3/3.

Je sais que beaucoup de débutants angoissent à l’idée de créer leur première page de vente.

À ceux-là, je dirais :

« Arrête de stresser ! »

Le grand secret dont la plupart des marketeurs et copywriters ne parlent pas est que 80% de ton travail a déjà été fait en amont :

Alors oui ! Ta page de vente reste importante, mais tu auras effectué le plus gros du travail AVANT MÊME que ton prospect arrive sur ta page.

Combien de mots doit comporter ta page de vente ?

Par la faire courte : la longueur importe peu ! (Et il en va de même pour tes mails.)

Alors, ne te focalise pas sur un nombre de mots précis.

Demande-toi plutôt :

« Ma page communique-t-elle exactement tous les bénéfices de mon produit à mes prospects ? »

Si tu peux le faire en 2 000 mots, fonce !

Mais si tu sens que tu as besoin d’en écrire 4 000, 5 000 ou même 15 000 pour bien vanter ton produit, ne te gêne surtout pas.

Maintenant, tu peux quand même suivre une règle de base :

Si tu vends un produit à 50€ : tu n’as pas besoin d’écrire une page de vente de 15 000 mots. En fait, cela nuirait à tes ventes… car c’est beaucoup trop pour un si petit produit.

C’est comme si tu venais à ton premier rendez-vous galant dans un parc vêtu d’un costume trois-pièces. Bizarre…

Si tu vends un produit à 1 500€ : il y a fort à parier que celui-ci soit assez sophistiqué pour avoir besoin de 10 ou 15 000 mots afin de communiquer tous ses bénéfices et caractéristiques correctement.

Par exemple :

Comment rédiger ta page de vente ?

La création d’une page de vente est autant une science qu’un art…

Impossible de tout t’expliquer ici – tu devras donc attendre nos prochains articles pour approfondir cette partie du Système.

Mais voici les étapes par lesquelles tu dois faire passer ton prospect sur ta page de vente :

Étape 1 : Attire l’attention de ton lecteur > ton titre et ton accroche principale sont là pour faire ce boulot.

Étape 2 : Dépeins son rêve > ce à quoi ressemblerait sa vie si le problème de ton lecteur était résolu.

Étape 3 : Décris sa douleur > que traverse ton lecteur à cause de son problème.

Étape 4 : Décris ses défis > ce qu’il a déjà essayé de faire pour résoudre son problème – et pourquoi cela n’a pas fonctionné.

Tu ne remarques rien ? Les étapes 2, 3 et 4 sont toutes les informations que tu as récoltées lors de tes recherches et interviews au démarrage de ton business.

Si tu les as bien faites, le syndrome de la page blanche ne sera jamais un problème pour toi ! Sachant que tu pourras même réutiliser les mots exacts que tu as récupérés auprès de tes interviewés.

Étape 5 : Tu introduis ta solution > c’est seulement à ce moment-là que tu parles de ton offre – sa promesse, ses caractéristiques, ses bénéfices et son prix.

Étape 6 : Casse les dernières objections de ton lecteur > c’est ici qu’interviennent tes garanties, tes témoignages et tes FAQ.

Et pour finir, balance ton appel à l’action vers ta page de paiement – avec un gros bouton bien voyant, hein. ;)

Dans l’absolu, créer et vendre un produit numérique n’est pas plus compliqué que ça.

Tu peux le faire — et rapidement.

Alors…

Passe à l’action

Haydée prête à passer à l'action.

Crée ton produit numérique.

Mais garde en tête ces deux principes :

  • Applique-toi à construire un premier infoproduit dédié aux débutants…

Car le plus souvent, ils représentent la majorité de ton audience.

Et il ne tiendra qu’à toi d’en apprendre davantage pour créer et vendre un produit numérique plus avancé dans le futur.

Ainsi, tu suivras la courbe d’apprentissage de tes clients qui seront ravis de payer pour une nouvelle offre (si tu as su les aider correctement avec la première, bien sûr).

  • Ne cherche pas à créer un produit numérique trop complexe…

Tu n’as pas envie de passer des mois (ou une année !) à concevoir des tonnes de vidéos, d’audios, de PDF, ou je ne sais quels autres types de supports.

Tu n’as pas envie de te taper des courbes d’apprentissage en rafale pour maîtriser les logiciels et aspects techniques nécessaires à la mise en place de ton infoproduit.

À ce propos, ma boite à outils de l’entreprise en ligne rassemble la liste complète des meilleures technologies (gratuites et payantes) pour créer et vendre un produit numérique :

Enfin, tu n’as pas envie de te sentir submergé par la partie marketing (emails et page de vente) qui sera proportionnellement aussi longue et complexe que ton produit numérique le sera.

Crée ta séquence de mails marketing.

Le principe est le suivant :

Plus ton produit numérique est petit, plus le nombre de mails de ton entonnoir doit être petit.

Plus ton produit numérique est gros (et plus cher), plus ce nombre de mails doit être grand, car les gens ont besoin de plus de temps et d’informations pour prendre une décision d’achat aussi importante.

Ensuite ?

  • Trouve la narration de ta séquence de mails – boussole de ton entonnoir de vente…

Ce récit est la partie la plus importante de ta séquence. C’est l’histoire globale que tu communiques à ton public.

Tous les emails individuels de ton entonnoir n’existent que pour soutenir ce récit d’une manière ou d’une autre.

Pour cela, demande-toi :

« Pourquoi ma solution intéresserait-elle les gens ? »

« Quel message pourrais-je transmettre pour inciter les gens à arrêter ce qu’ils font et commencer à prêter attention à ma solution ? »

Une fois que tu tiens une narration solide…

  • Découpe ton histoire globale en plusieurs mails…

Il est temps de commencer à cartographier ce à quoi ressemblera chacun des mails individuels de ton entonnoir.

Pour ce faire, il n’y a que deux règles que tu dois garder à l’esprit :

Règle n°1 : Apporte de la valeur à tes lecteurs dans chaque mail (même ceux où tu vends).

Règle n°2 : Donne un travail spécifique à faire à chacun de tes mails (un objectif précis).

Tiens-t’en à ta narration, suis ces deux règles, et ton entonnoir générera de bons résultats.

Crée ta page de vente.

Je sais que la rédaction d’une page de vente peut-être un exercice extrêmement intimidant si tu ne l’as jamais fait.

Alors…

  • Crée-toi un plan pour ta page de vente.

Toutes les pages de vente sont composées de seulement cinq éléments de base :

1. Tes Titres :

Ton titre principal, ainsi que tous tes sous-titres ou textes de « pré-introduction » que tu souhaites ajouter.

2. Tes Accroches :

Ton texte d’introduction, ainsi que toutes les accroches et histoires supplémentaires conçues pour « réchauffer » ton lecteur en prévision de l’offre.

3. Ton Offre :

Ta promesse, les caractéristiques, les bénéfices et le prix de ton produit/service, ainsi que tous les bonus et notions de rareté (ex. accès limité dans le temps).

4. Ton Inversion du Risque :

Ta garantie, ainsi que tous les éléments de preuve tels que les témoignages et les marqueurs de crédibilité (ex. mentions dans les médias, preuves sociales).

5. Ta Clôture de Vente :

Toutes les réflexions finales que tu voudrais peut-être transmettre à ton lecteur, ainsi qu’un rappel pour acheter maintenant (similaire au PS d’un mail).

  • Rédige une « micro » version de ta page de vente.

Dans ton plan, tu as juste rédigé les phrases clés en Français « simple » = pas de fioritures ou d’effets de style.

Il s’agit maintenant d’étoffer ces phrases en paragraphes un peu plus élaborés.

C’est là que la vraie rédaction commence.

Mais reste simple ! Commence avec 3 pages maximum.

Et ne te méprends pas : ta micro page est une VRAIE page de vente !

  • Continue à étoffer et améliorer ta page de vente jusqu’à ce que tu en sois totalement satisfait.

C’est là où tu prendras le plus de plaisir, car tu pourras laisser libre cours à ta créativité.

Perso, j’ai beaucoup plus à dire à ce stade : plus d’histoires à raconter, plus d’idées à partager, plus de choses que j’ai envie d’écrire, plus d’illustrations à ajouter. Et j’aime jouer avec mes différentes accroches et flux narratifs.

Bref, arrivé là, c’est FREE !

Un dernier conseil…

Au moment de créer et vendre un produit numérique, le plus gros blocage que tu rencontreras sera ton cerveau…

Trop de gens réfléchissent trop !

  • Ils pensent que leur infoproduit doit être parfait à 100%.
  • Ils pensent que leur séquence de mails et leur page de vente doivent être parfaites à 100%.

Sinon, personne n’achètera et ils perdront des clients…

Si tu réfléchis comme ça, je n’ai qu’une chose à te dire :

Termine chaque étape de ton système pour qu’il soit opérationnel rapidement – même s’il est encore imparfait !

N’oublie pas que c’est ta première fois.

Tu n’es pas rédacteur, marketeur ou copywriter professionnel…

Et ce n’est pas grave !

La clé est de te concentrer sur l’obtention de résultats suffisamment bons pour lancer la machine.

ET TU T’AMÉLIORERAS AVEC LA PRATIQUE.

Mais si tu passes ton temps à essayer de tout faire exactement, « correctement », tout de suite, tu finiras par le faire pour toujours.

Autant de perte de temps précieux que tu pourrais consacrer à l’obtention de tes premiers revenus.

Haydée

 

 

Nos guides et stratégies directement dans ta boite mail

CATÉGORIES

PRODUITS

Découvre ce que tes prospects désirent plus que tout pour en tirer des offres qui vendent à coup sûr – et pour longtemps.
Programme du cours ➔

De zéro idée à 1000€/mois (et +)… en maîtrisant l’art de la psychologie, de la communication et de la négociation.
Programme du cours ➔

Le seul outils dont tu as besoin pour créer ta micro-entreprise et exploiter 100% de ses avantages sans risques, ni galères, ni erreurs.
Sommaire de l’ebook ➔

E-LEARNING

La plateforme e-learning de Travelplugin – totalement indépendante. Récupère tous nos guides gratuits en une seule inscription.
Découvrir Learnpro ➔

Tu aimeras sûrement aussi…

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This