Blogueur-voyage ? 5 conseils indispensables pour bloguer sur la route

Respectez des plages horaires

Écrit par Jérémy Chauvin

Journaliste indépendant et blogueur, Jérémy a quitté son appartement en Normandie pour vivre sur la route pendant plus de deux ans. Il partage ses aventures et ses rencontres sur son blog Roadcalls.fr. Ses destinations coup de coeur ? La Scandinavie, et la Suède en particulier, où il retourne dès qu'il en a l'occasion.

Mis à jour le 30/05/2020 | Publié le 17/01/2013

Avant toute chose, si vous souhaitez mettre toutes les chances de votre côté pour être pro, téléchargez ici le PDF des 25 outils du blogueur pro. Il est gratuit. Cliquez ici.

Si vous êtes blogueur-voyageur, vous vous demandez probablement comment concilier votre travail avec le voyage. Bonne nouvelle, c’est moins compliqué que ça en a l’air, surtout si vous suivez certains principes assez simples. Cela fait plus d’un an que je travaille en version « sans domicile fixe », et voici selon moi les 5 conseils les plus importants pour bloguer sur la route.

Note : cet article est rédigé par Jérémy du blog RoadCalls.fr, auteur du guide : Offrez-vous une vie de voyages !

1 – Notez vos idées dans un téléphone portable ou dans un calepin

Calepin et stylo pour bloguer sur la route

Prenez des notes sur votre calepin ou sur votre smartphone

C’est souvent au cours de mes voyages que l’immense majorité de mes idées d’articles me viennent en tête. Ce n’est pas quand je suis seul chez moi devant ma page blanche que je trouve l’inspiration, mais bien quand je me promène dans les rues d’une ville inconnue, en observant les gens autour de moi.

Mon téléphone est rempli de notes, d’idées d’articles à développer, que j’ai noté au fur et à mesure de mes voyages. Je m’y réfère à chaque fois que je dois écrire un nouvel article et que l’inspiration me manque.

Assurez vous d’avoir toujours avec vous de quoi noter vos idées. Ca serait dommage de laisser filer un super article juste parce que vous n’avez rien sous la main pour en écrire le sujet.

2 – Accordez vous des plages horaires spécifiques au blogging

Sur la route, il est facile d’être distrait. Un musée à visiter, un parcours de randonnée à suivre, on se retrouve vite embarqué dans la découverte d’un lieu… et on repousse l’écriture de son article ou la réalisation des tâches quotidiennes à plus tard.

Réveil matin pour bloguer sur la route

Respectez des plages horaires

Et souvent plus tard, c’est souvent… jamais. Ou au mieux, au retour en France.

Mon premier voyage en tant que blogueur pro, c’était au Portugal. Je m’étais fixé un objectif d’écriture pour un projet qui n’a rien à voir avec mon blog de voyage. Je ne l’ai évidemment jamais tenu : j’ai dû écrire seulement 20 pages sur les 80 prévues.

Quand on blogue sur la route, il est indispensable de se fixer des horaires de travail précis, de préférence le matin dès le réveil, et de ne pas couper son ordinateur tant qu’on n’a pas terminé ce qu’on avait à faire.

3 – Profitez des temps-morts pour travailler

Quand on voyage, on a souvent des temps-morts. De l’attente à l’aéroport ou dans les gares routières. Des trajets en bus qui n’en finissent pas. Ou même des soirées à l’auberge de jeunesse quand il pleut à torrent et qu’on ne sort pas.

Salle d'attente à l'aéroport pour bloguer sur la route

Ces moments d’attente dont il faut profiter – à l’aéroport

Ces moments sont idéals pour se remettre au boulot. J’ai écrit un bon paquet de mes articles dans des bus ou des trains qui m’emmenaient vers l’aéroport : plutôt que de « perdre » ce temps devant un film.

Gérer son temps étant une des difficulté principale du métier blogueur voyageur.

4 – Soyez blogueur tout le temps

C’est un réflexe que j’ai pris quand j’ai commencé à travailler comme journaliste, et il ne m’a plus jamais quitté depuis.

Coucher de soleil

Soyez tout le temps en alerte

L’idée, c’est d’être toujours à la recherche de sujets. De garder les yeux et les oreilles grandes ouvertes et de tout voir sous un oeil professionnel. Se dire « tiens, je ferais bien un reportage ou un article là-dessus ».

N’importe quel sujet peut faire un bon article : c’est l’angle d’attaque qui compte, et le style d’écriture. Gardez l’oeil ouvert et soyez attentif à votre environnement.

5 – Prenez un maximum d’avance

Sur la route, on n’a pas toujours de connexion internet à disposition. Du coup, quand on en trouve une, on a plutôt intérêt à faire tout ce dont on a besoin d’un bloc car on ne sait pas quand on trouvera la prochaine.

Quand je suis en voyage, j’écris un maximum d’articles en amont, hors connexion, et dès que je trouve un spot wifi, mon premier réflexe est de planifier mes articles à l’avance.

Agenda pour bloguer sur la route

Planifiez vos articles en avance

Autrement dit, quand je suis hors connexion, je fais toutes les tâches rédactionnels et créatives. Et quand j’ai une connexion, je m’occupe seulement de répondre aux mails, aux commentaires, et de planifier les articles. Afin d’éviter de me retrouver sans publication si je mettais un peu trop longtemps à en retrouver une.

En plus, en terme d’efficacité au travail, le fait de grouper ses tâches est probablement la meilleure chose à faire pour gagner du temps. Mais ce n’est pas le sujet :).

Et vous, avez-vous d’autres idées pour bloguer en voyage ?

Jérémy est également auteur du livre 23 lieux et expériences insolites en Europe.

Ne partez pas sans votre liste des 25 outils du blogueur pro sous format PDF en cliquant ici.

Jérémy de Roadcalls

Nos guides et stratégies directement dans ta boite mail

CATÉGORIES

PRODUITS

Tu aimeras sûrement aussi…

Vivre en nomade digital : mes 9 ans d’expérience entre travail et voyage

Vivre en nomade digital : mes 9 ans d’expérience entre travail et voyage

Vivre en nomade digital est loin des stéréotypes que tu trouves sur internet. Par exemple ? Ce n’est pas un métier, mais un mode de vie. Et plus tu te déplaces, plus tu casques – moins tu as de temps pour bosser. Comment aborder l’aventure ? Comment Gérer ? Constat réaliste et trucs à savoir (absolument !) à travers mes 9 ans d’expérience.

lire plus
Nomade digital en Albanie ? Non merci…

Nomade digital en Albanie ? Non merci…

Pas que je déteste l’Albanie. Certains paysages sont magnifiques et les gens sont accueillants. Ils ont même un certain style… Mais entre dictature stalinienne et capitalisme sauvage, le pays a oublié de passer par la case civilisée. Un peu comme les américains qui, comme disait Sacha Guitry :
« Sont passés directement de la barbarie à la décadence sans jamais avoir connu la civilisation. »

lire plus

31 Commentaires

  1. Jérémy

    Merci pour la publication :)

    Réponse
    • Haydée

      Tes conseils sont bons à prendre !
      Si je devais rajouter un conseil, ce serait de penser à prendre avec soi un ordinateur ayant une grande autonomie ou une deuxième batterie pour profiter pleinement des temps morts.

    • Jérémy

      Totalement d’accord ! En voyage, mon petit netbook et ses 7 heures d’autonomie sont particulièrement appréciables ! (et ça force à faire le boulot durant le temps où on a de la batterie : hyper puissant pour améliorer son efficacité !).

  2. kevin @deviens un pirate

    Salut Jérémy,

    Je suis plutôt d’accord avec les 5 points que tu cites. Pour ma part, quand je rentre en France, je prépare une série d’articles pour les 2 voir 3 mois à venir. Car quand je suis en voyage, j’aime profiter de mon séjour et avoir autre chose à faire que d’écrire 3 articles par jour pendant une semaine.

    De même, le fait de partir en voyage ouvre de grande possibilité de sujets d’articles. un restaurants, un endroit, une expérience… J’ai toujours un appareil photo et un bout de papier pour noter mes idées.

    Par contre, quand il m’arrive d’avoir des temps morts, j’aime ne pas penser au taf. C’est pour ça que je m’accorde des plages horaires et que en dehors de ces dernières (hormis la prise de note) je ne travaille pas sur mes blogs.

    Cela permet de faire la distinction entre boulot et repos. Car en travaillant via Internet, il est facile de mélanger le tout.

    Bonne continuation.

    Kevin

    Réponse
    • Jérémy

      Hey Kévin,

      Merci pour ton retour ! Ces derniers temps, quand je voyageais, je m’installais vraiment dans le pays, donc ça me permettait d’être très structuré au niveau boulot. Mais là les prochains, je vais faire des trips plus courts et plus « à l’arrache » (couchsurfing, etc). Du coup je suis en train de me pencher sur ce que tu évoques : des articles préparés pour les 2/3 mois à venir, histoire d’être serein. Sur un de mes blogs, je viens de me caler jusqu’à fin mars. Reste plus qu’à faire de même sur les autres ^^

      Sinon je te rejoins sur la distinction boulot / repos, c’est important de savoir la faire… mais j’en suis incapable pour le moment :)

      A bientôt,

      Jérémy

    • kevin @monétiser un blog

      Salut Jérémy,

      Ah ouai, ça risque d’être chaud, tu n’auras pas ton endroit attitré pour bosser. Je sais qu’il existe des endroits pour bosser quand tu es en voyage. A Bangkok, une connaissance m’a parler de louer des bureaux (qui sont en commum) pour 19€ par mois.

      Ce qui permet d’être dans un cadre travail et de rencontrer du monde. Je vais tester ça lors de mon prochain séjour.

      Tu as quoi de prévu au programme destination ?

  3. Nath

    Bonsoir,

    De très bons conseils qui montrent qu’être blogueur pro comporte des contraintes malgré le plaisir d’être en « voyage permanent »
    Tu as raison de souligner qu’il faut être organisé et anticiper un maximum de choses !

    Bonne soirée

    Nathalie

    Réponse
    • Jérémy

      Salut Nath,

      En effet, c’est beaucoup de contraintes (mais aussi beaucoup d’avantages, heureusement ^^). Pour être blogueur pro, je pense qu’il faut vraiment avoir l’esprit « entrepreneur ». On ne gère pas juste un blog, on gère une entreprise qui génère des revenus, on a des clients (qui sont, pour la plupart, des gens sédentaires qui bossent de 9h à 18h), etc.

      Je suis persuadé qu’une bonne organisation est primordiale pour réussir ses projets, quels qu’ils soient.

      A bientôt :)

  4. Christophe (Voyage Sur Le Fil)

    Salut Haydée,

    Plein de bon sens cette article… Je l’ajoutte à mes favoris!

    Prendre des notes sur un calepin/portable est indispensable… car c’est quand l’émotion est présente que l’écriture court toute seule et donne des articles forts!

    Réponse
    • Jérémy

      Salut Christophe,

      Tout à fait : quand on est dans une phase créative, c’est trop bête de la laisser passer juste pour une question de logistique. Et trouver des idées d’articles passionnants quand on a le nez devant un docu Word vierge, c’est généralement assez compliqué.

      A+

    • Christophe (Voyage Sur Le Fil)

      Salut Jérémie, désolé, je viens de m’apercevoir que c’était toi l’auteur de larticle ;)

  5. tanned

    J’écris toutes mes anecdotes et les lieux où je vais sur mon moleskine!

    Lorsque je n’ai pas d’ordinateur, je stocke mes données sur un espace accessible par le net tel que dropbox comme ça, je peux retrouver mes fichiers sans perdre de temps! et si on perd son ordinateur, on n’est pas perdu! Externaliser le stockage de ces données un maximum.

    Lors de mon séjour au Japon j’avais aussi 1 mois d’articles en amont, ça demande beaucoup de travail!

    Réponse
  6. Arthur

    Héhé, sages recommandations qui m’ont prises malgré moi lors de mes périodes de voyage. Avec les cours en plus, ça fait une sacrée surcharge. Mon meilleur atout c’est de passer de bonnes nuits de sommeil, ça permet de vitaliser l’esprit pour pouvoir et profiter des voyages, et de pouvoir rédiger l’esprit calme.

    Du reste, je bénis l’option « Programmation » de WordPress : on perd certes en actualité mais on gagne en « flexibilité » !

    Le calepin me sert surtout pour les détails de visites sur l’histoire par exemple, je n’ai pas envie de me projeter directement dans le « raconter », c’est un coup à vous empêcher de profiter et de ne voir sur le voyage que le plus superficiel. J’aime garder une approche sensible !

    Réponse
  7. Camille

    Merci pour ces conseils !
    Mon téléphone est aussi rempli de notes…
    Et pour trouver l’inspiration je m’aide également de toutes les photos prises durant mon séjour, ça m’aide vraiment beaucoup.

    Réponse
  8. Jérémy

    Tanned : c’est clair que ça demande de l’organisation. Puis surtout tu peux pas faire d’article basé sur l’actualité avec ce mode de publication. Dropbox j’arrive pas à m’y mettre mais faudra bien un jour, ça a l’air assez puissant comme outil !

    Arthur : Pareil, je sais pas ce que je ferais sans l’option « planifier » ahah !

    Christophe : Pas de prob ;)

    Camille : Excellente idée ça ! Pour se remémorer certains détails et tout. Je note :) Thanks !

    Réponse
  9. Mathieu

    Hello,
    Le voyage est plein de « contraintes ». Emporter l’ordinateur avec moi me rebute, ça encombre, j’ai déjà une tente, un réchaud et des vivres sur mon dos ! Et c’est aussi question de sécurité, déjà que ma peau de blanc bec est un signe extérieur de richesse, moins je porte de la valeur mieux je me sens. Pour l’écriture d’article, si l’envie fugace me prend d’écrire, c’est sur papier, je sais, il faut taper derrière mais le téléphone a une autonomie d’une journée.. et me sert au wifi avant tout.
    Comme vous le disiez précédemment, écrire une réserve d’article bien en avance est la solution et utiliser la publication programmée nous libère totalement !

    Réponse
    • Haydée

      Pour ma part je n’étais pas toujours fière avec mon ordinateur, d’autant plus qu’il est tombé en panne en plein voyage! Je l’ai transporté pour rien pendant 3 mois. J’écrivais du coup dans des cybercafés sur mes google docs (les ordinateurs dataient du siècle dernier par contre :p

  10. Aurélien @ blog voyage

    D’excellents conseils. C’est vrai que les voyages sont toujours ponctués de temps morts. Attente pour les transports notamment.
    Des moments idéals pour écrire.

    je pense également qu’il faut écrire dans un carnet au plus vite car les souvenirs les plus frais sont souvent les plus précis et la relecture donnera de très bonnes idées d’articles ;)

    Réponse
  11. Blog maroc

    Les notes de voyage sont de supers souvenirs.
    En les relisant des mois ou des années plus tard, les souvenirs reviennent.
    Rien de tel que lire son propre vécu!

    Merci pour ces conseils mais j’avoue que je blogue très peu en voyage…

    Réponse
  12. Blog Santé

    Clairement, le conseil le plus important c’est prenez de l’avance. Parce qu’on est jamais à l’abris d’un contretemps, d’une soirée sans internet ou d’un manque de motivation ! Je pars toujours avec 4 ou 5 articles d’avance au cas ou lors de mes voyages !

    Réponse
  13. Haydée

    @ Aurélien
    C’est ce que j’ai fait ! Pour profiter du voyage au maximum mais tout en gardant une trace, je passais une bonne heure tous les 3-4 jours à écrire vite (et mal :) tout ce que j’avais vécu les derniers jours. Ce qui me permet d’entretenir ce blog tout en ayant toutes les idées précieuses sur google doc. Merci Google !

    Réponse
  14. Jonathan de voyagecast

    Pour ma part j’ai toujours un carnet et un bon stylo, je n’aime pas prendre un portable, j’aurais trop tendance à l’utiliser pour tout et n’importe quoi…
    Dans les musées, les expos et les manifestations je prends tous les programmes que je trouve, c’est toujours pratique d’avoir un plan pour se rappeler de ce qu’on a vu.

    Réponse
    • Haydée

      @ Jonathan J’hésite justement à prendre un smartphone en Asie, mais je pense qu’il servira en même temps, à voir.

  15. Istanbul

    Merci pour tous ces conseils. Prendre des notes régulièrement durant le voyage est en effet indispensable pour garder au maximum son authenticité.

    Réponse
  16. Leslie@Voyage Perou

    Bien d’accord avec tous ces conseils! Le problème c’est que du coup, on ne peut plus décrocher (enfin je parle personnellement), le cerveau se met toujours en mode « ah tiens, ça pourrait être intéressant pour un article, je note ». Mais c’est pas plus mal :)

    Réponse
  17. Haydée

    @ Leslie,

    C’est exactement ce que je me suis dit quand j’ai lu l’article de Jérémy. Mais au fond ces idées d’articles me font encore plus kiffer et en plus approfondir mes connaissances du lieu, donc oui ce n’est pas plus mal ;)

    Réponse
  18. Lili

    Merci pour ces bons conseils. C’est vrai que plutôt que de glandouiller dans les aéroports ou autre… autant écrire ! Par contre, j’aurai plutôt une question technique que je me pose depuis longtemps… Où ranges-tu ton ordi la journée ? L’appareil photo, on le prend avec soi. Mais l’ordinateur ??? Selon les endroits où l’on dort, ce n’est pas évident…
    Quand j’étais en Australie, je le mettais au fond e ma valise. Mais bon… là-bas, on risquait plus de se faire voler sa nourriture que son ordinateur…

    Réponse
    • Haydée

      Salut Lili,

      Je vais répondre à la place de Jérémy étant donné que je suis partie plusieurs fois en voyage avec mon ordi dans des conditions chaque fois différentes.
      Dans les youth hotels, je l’ai toujours mis dans la case qui m’était réservé et que tu peux fermer à clef. S’il y en avait pas (mais c’est rare) je l’emportais systématiquement avec moi ! Pas le choix.
      Sinon je l’ai toujours laissé à l’hôtel même si j’avais un peu peur, on ne me l’a jamais volé.
      Au fond de la valise ça marche aussi, ça dissuade forcément :)

  19. Christophe@LesVadrouilleurs

    Personnellement pour les notes j’utilise l’application Evernotes disponible pour smartphone, tablette et PC avec synchronisation des données. Ainsi je commence sur smartphone ou tablette suivant ce que j’ai avec moi (plus souvent le smartphone d’ailleurs) et je reprend cela ensuite sur PC. Partout où je suis le smartphone me permet à minima de noter des idées.

    Pour les voyages je prend aussi ma tablette Android qui est moins encombrante qu’un PC et celle ci me permet de « travailler » un peu l’ébauche ou les idées pour un article (meilleure ergonomie que le smartphone) ainsi que de me connecter au WIFI quand c’est possible …

    Réponse
    • Haydée

      J’ai vraiment eu du mal avec la tablette en voyage Christophe, mais tant mieux si certains y voient un avantage, et je n’arrêtai pas d’avoir des problème de connection là où tout se passait bien avec mon PC portable.

      Evernote est bien pratique en effet !

  20. julie

    Salut a tous,
    Je debute mon blog et que de bonnes idees que je trouve la! Je decouvre la planification d’articles qui me servira bien, c’est sur.
    Vos differents blogs et commentaires me motivent pour m’investir a fond dans mon blog!
    Merci

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This