Comment l’Argentine m’a fait arrêter de fumer après seulement 13 jours ?

Mais qu'est-ce que c'est... une cigarette ?

Écrit par Haydée Bouscasse

Web-entrepreneuse et formatrice 2.0, j’aide les salariés lancer leur business en ligne en parallèle de leur travail.

Mis à jour le 28/05/2020 | Publié le 21/11/2012

Droopy avec une cigarette

Droopy fume et vous ?

Avouez que vous avez tous pensé à arrêter de fumer un jour. Alors pourquoi ne pas stopper en voyage ?

Après une première tentative, j’avais de nouveau rejoint le groupe des fumeurs. Je ne pouvais pas rester sur cet échec.
L’arrêt d’une addiction ne se fait pas par hasard et bien que l’Argentine m’ait aidé, j’avais déjà pris ma décision avant de partir en voyage. Aussi j’ai pris 10 kilos, mais seulement 4 mois après ma dernière clope. Nous allons voir comment. Et surtout pourquoi je suis vaccinée contre la cigarette.

Pourquoi ai-je arrêté plus facilement que prévu ?

Fumeuse avant d'arrêter de fumer

Mais qu’est-ce que c’est… une cigarette ?

Prendre la décision ne fait pas tout, il faut de la volonté bien sûr, mais l’environnement peut aider énormément.

Lorsque vous atterrissez dans un autre pays, tout est à découvrir et vos habitudes disparaissent : plus de trajet quotidien avec votre sempiternelle cigarette, plus de pause café à 11h30 du matin avec votre clope indispensable et fini la tentation d’après repas à la cantine.

Quel bonheur ! Vos habitudes sont donc directement remises en cause. Alors pourquoi ne pas profiter de cette opportunité pour changer vos “mauvaises” habitudes ?

J’ai rapidement remarqué que les argentins fumaient moins que les français. Je dirais même beaucoup moins. La tentation est alors beaucoup moins vive ; d’autant que j’ai eu droit à certaines remarques sur mon rythme de fumeuse :

“Mais tu fumes beaucoup dis-moi ?”

Lorsque c’est un bel argentin au regard ténébreux qui vous le dit ça ne vous fait pas le même effet que si c’était votre mère ! Ça calme ! Je peux remercier aussi un ami Argentin de me l’avoir souvent répété d’un air moqueur.

Oui c’est comme ça que je fonctionne, il faut me mettre la haine ! J’étais malgré tout un peu choquée de l’idée qu’on se faisait de moi puisqu’en France, on me voyait plutôt comme une petite fumeuse.

La chance m’a pourtant sourit. J’ai atterri dans un appartement avec trois colocataires non fumeurs ! Ils me disaient que la fumée ne les dérangeait pas mais j’ai continué à fumer à la fenêtre pendant les 13 jours. Ils m’ont même lancé le défi d’arrêter, ils n’y croyaient pas alors qu’au fond de moi j’étais déterminée.

J’ai donc voulu leur prouver le contraire et j’ai ajouté ce prétexte à mes autres motivations pour sauter le pas.

Personne ne veut finir frippé et cancéreux à cause de la cigarette. N’est-ce pas ? :p

Enfin, J’ai combiné l’arrêt de la clope avec le sport !

Sportive en plein étirements

Étirement quotidien obligatoire !

La réserve écologique de Buenos Aires est à 5 min de chez moi. J’ai donc pris mon courage à deux mains pour aller courir là-bas environ une heure 4 à 5 fois par semaine.

Quelle meilleure opportunité pouvais-je avoir pour commencer mon sevrage. Ajoutez à cela un peu de fitness et du pilates en club et le tour est joué. Je n’ai plus qu’à m’inscrire aux Jeux Olympiques !

 

Je m’en suis tenue à ma décision. J’ai fait 4 mois de sport assez intensifs. Mon corps s’est même affiné. J’éliminais non seulement les mauvaises énergies mais aussi l’intensité des fringales.

J’ai pris 10 kg. Mais seulement 4 mois après l’arrêt

On ne répètera jamais assez de faire attention à son alimentation et au changement de rythme. Les pays d’Amérique latine sont propices à l’arrêt de la cigarette, certes, mais aussi à la prise de poids.
La viande argentine ne devrait pourtant pas faire grossir. :)

femme refoulée de boite de nuit

Je ne suis pas enceinte ! J’ai juste arrêté de fumer…

En un mois ou deux à peine, j’ai pris 10 kg ! On m’a même refusé l’entrée en boîte de nuit à Bogota en Colombie parce que j’étais soi-disant enceinte ! Vous imaginez le tableau ?

Un changement de contexte : Mon homme m’a rejoint et nous avons enchaîné les visites au Pérou, en Equateur et en Colombie, sans faire de sport. Il est très difficile de combiner déplacements réguliers, visites et sport.

Confrontée à la malbouffe, au grignotage et à la bonne bière, 2 petits mois m’ont suffit pour gonfler – Quelle drogue la Cusqueña, la meilleure bières du Pérou expliquée dans le blog de Sarah ! A mon retour, la surprise du chiffre inscrit sur la balance fut affolante.

Ce voyage m’a vacciné contre la cigarette

Qui dit retour en France dit nouveaux changements d’habitudes. Alors encore une fois pourquoi pas les mauvaises ? Donc retour au sport et à une alimentation équilibrée !
J’ai appliqué la même démarche mais dans un contexte plus facile. Je n’étais plus nomade, j’ai donc pu planifier régime et sport : courir avec la même rigueur et reperdre mes 10 kilos de punition en un an environ. Tout réside dans l’hygiène de vie. La cigarette n’est pas un cadeau mais il y a toujours moyen de s’en détacher.

Ombre sur le sol

Tabac free !

La remise en question que m’a apporté ce voyage m’a définitivement vacciné contre la cigarette. Je ne pourrai plus avoir l’état d’esprit que j’avais avant le départ. Et si un doute subsiste je vous invite à visiter les sites internet et les forums parlant des témoignages de ces fumeurs malades à qui il ne reste plus longtemps à vivre.

J’ai lu aussi le livre Arrêter de fumer tout de suite d’Allen Carr. Il m’a beaucoup aidé lors de ma première tentative d’arrêt qui a duré tout de même un an. Du coup allez-vous attendre de partir en Argentine pour arrêter de fumer?

Conclusion

Forte de toutes ces raisons, j’insiste sur le changement de vie qu’engendre un voyage. Au début j’étais souvent seule, j’avais pas mal de temps pour réfléchir sur moi-même et les futilités de la vie comme la cigarette. Puis, histoire de confirmer que cette manière de faire était la bonne, mon copain a jeté sa dernière cigarette dès son premier jour !

Si vous souhaitez lui demander pourquoi n’hésitez pas à envoyer un commentaire, il vous répondra avec joie ! Et vous, vous en êtes où ? Comment allez-vous faire pour arrêter ? Un petit voyage à l’autre bout du monde pour vous changer les idées ?

Haydée Bouscasse

 

 

Nos guides et stratégies directement dans ta boite mail

CATÉGORIES

PRODUITS

Tu aimeras sûrement aussi…

Vivre en nomade digital : mes 9 ans d’expérience entre travail et voyage

Vivre en nomade digital : mes 9 ans d’expérience entre travail et voyage

Vivre en nomade digital est loin des stéréotypes que tu trouves sur internet. Par exemple ? Ce n’est pas un métier, mais un mode de vie. Et plus tu te déplaces, plus tu casques – moins tu as de temps pour bosser. Comment aborder l’aventure ? Comment Gérer ? Constat réaliste et trucs à savoir (absolument !) à travers mes 9 ans d’expérience.

lire plus
Nomade digital en Albanie ? Non merci…

Nomade digital en Albanie ? Non merci…

Pas que je déteste l’Albanie. Certains paysages sont magnifiques et les gens sont accueillants. Ils ont même un certain style… Mais entre dictature stalinienne et capitalisme sauvage, le pays a oublié de passer par la case civilisée. Un peu comme les américains qui, comme disait Sacha Guitry :
« Sont passés directement de la barbarie à la décadence sans jamais avoir connu la civilisation. »

lire plus

56 Commentaires

  1. Bloguiboulga

    C’est bien la première fois que je lis une pareille méthode : voyager pour arrêter de fumer, original ! et pourquoi pas !

    Réponse
    • Haydée

      Bonjour Bloguiboulga,

      Si je pensais arrêter aussi vite, je serai partie plus tôt !
      Mais j’avais lu un jour : « Savez-vous pourquoi les gens fument ? »
      Réponse : « Car ils ont vu d’autres gens le faire »
      Cette phrase a résonné dans ma tête de nouveau lorsque je suis arrivée en Argentine.
      A bientôt

  2. Fabrice

    Je ne fume pas mais en lisant l’article j’avais envie d’arrêter !

    Réponse
    • Haydée

      Fabrice, tu auras toujours le mot pour rire !
      Bises

  3. Thomas ROOS

    Salut Haydée,
    Bon a priori je ne devrais pas être pris pour une femme enceinte, mais je me dis que c’est le moment ! Je pars dans une semaine pour une durée de 10 à 11 mois. Si j’arrive à m’arrêter de fumer directement je te paye un resto en rentrant. :-)

    Réponse
  4. Haydée

    Salut Thomas,

    Ca vaut le coup de t’inciter à arrêter alors si j’ai le droit à un resto !
    Rien de tel pour la remise en question : partir et jetter sa dernière clope.
    Tu reviens quand au fait ? je fixe le date de suite, pour le restaurant…

    Réponse
  5. katell

    Lecture d’un 3ème article et … joli boulot !!

    Réponse
    • Haydée

      Merci Katell !
      Et cool de m’avoir appelé juste après tes lectures.
      On se catch bientôt, pourvu que tu aies ton dimanche, bisous

  6. Kalagan

    Félicitations ! Vu le prix des cigarettes en Amérique centrale (1,5 euros le paquet), ou en Afrique de l’Est, encore moins cher, pas évident d’arrêter !

    Par contre, au Kenya, j’ai fumé beaucoup mais j’ai perdu 7 kg :)

    Réponse
    • Haydée

      A Kalagan,
      Merci, je m’y tiens (à l’arrêt de la clope et aux kilos perdus) ! J’ai toujours fumé des cigarettes roulées donc en ce qui me concerne ce n’est pas une question de prix ! En France je dépensais environ 20€ par mois.
      Voilà une belle idée d’article, Comment j’ai perdu 7 kg en voyageant ! héhé
      Les kenyans sont-ils des gros fumeurs ou le prix du paquet est tellement dérisoire que tu en as profité pour fumer plus ? :)

    • Kalagan

      Pour le prix des cigarettes, ça dépend de la marque. Les Malboros importées coûtent environ 1,5 euros alors que les Sportman (surement les pires cigarettes que j’ai fumé, assez fortes et qui rendent accro après quelques jours), on peut les trouver à 50 ou 60 centimes d’euros !

      Je ne pense pas que les Kényans soient de gros fumeurs. En fait, beaucoup moins qu’en Europe ou dans la plupart des pays très occidentalisés car la consommation est différente. En général, au Kenya, on ne fume pas au matin avec son café ou après le repas. C’est plutôt de temps en temps le soir, dans les bars, en sirotant une Safari, une Serengeti ou Kilimandjaro ( ce sont les noms de bière).

      Je viens de découvrir une bonne technique pour diminuer la clope en voyage : les acheter à l’unité. Et ça marche bien ! Ce soir, j’en ai acheté 3 vers 18h, et je n’en ai pas fumé une de plus !

      Je me demande d’ailleurs pourquoi on a interdit la vente à l’unité en France ? Sûrement les lobbings…

    • Haydée

      Belle initiative ! Avant d’arrêter de fumer définitivement je fumais environ 5 clopes par jour sur une longue période. Par contre, je continue la bière :)

  7. Arnaud

    Pour moi c’est un peu différent car j’ai perdu 10 Kg en voyageant.
    Je suis non-fumeur, mais je suis un mordu de fromage !

    Avant de partir en voyage je liquidais quotidiennement non pas un paquet de clopes, mais un demi camembert ! Mais en voyageant on s’adapte à un autre régime, aux plats locaux etc… Résultat : 10 Kg perdus en 4 mois :D

    Je pense aussi qu’un voyage donne un coup de pouce aux changements.

    Réponse
    • Haydée

      Original de manger un demi-camembert chaque fois !
      Tu n’es pas le seul qui me dit plutôt perdre en voyage, Kalagan a eu une expérience similaire.

    • Piotr

      Je suis curieux de voir ça Arnaud ;)

      Sinon je ne fume, je ne bois pas et même si je mange beaucoup, je brûle facilement.
      Mais beau défi…

    • Arnaud

      À notre retour (ou sur les photos Facebook) tu verras la différence !
      Mais contrairement à l’Asie, ici en Amérique latine j’ai l’impression d’en reprendre…

    • Haydée

      @ Arnaud, tu ne crois pas si bien dire ! :)

  8. Fabienne

    Hmmm… Ca me laisse pensive ton article! J’avoue que je pensais pouvoir profiter du changement de rythme de vie suite à une expatriation en Autriche, mais les schnitzels, bières et restos fumeurs ont eu raison de moi… ;) Mais par contre je pense effectivement que être en déplacement aide! A voir pour notre tour du monde! ;)

    Réponse
    • Haydée

      Et au final, toujours fumeuse ?
      Quel est ton prochain voyage ? Peut-être que c’est celui qui t’amènera vers la voix de la sagesse :p ?

  9. Pioute

    J’ai aussi arrêté de fumer quand je suis partie vivre un semestre au Mexique, et ça a été super facile. Il faut dire aussi qu’à Mexico, rien que respirer la pollution c’est l’équivalent de 13 cigarettes par jour, il parait, alors ça convainc :D

    Réponse
    • Haydée

      Excellent ! Et en France tu as une idée du nombre de cigarettes fumées en terme de CO2 ?

  10. Ostéopathe

    Tu devais déjà avoir la volonté de le faire avant non ? Parce que c’est quand meme un sacré changement en une courte période de temps. Mais félicitation, peut être que le gouvernement devrait offrir des voyages plutot que d’augmenter le prix des cigarettes !

    Réponse
  11. Haydée

    Très bonne idée même si elle s’avère utopique !
    Si j’ai de la volonté, il paraît que oui, pourquoi tu fumes toujours ? :p
    Ce sont généralement les fumeurs qui me font cette réflexion :)

    Réponse
  12. Ostéopathe

    En fait, je ne fume pas mais j’ai fréquenté suffisamment de fumeurs pour savoir à quel point c’est difficile de s’arrêter si l’on ne le souhaite pas vraiment ! Je vais en parler au ministre de la santé… :)

    Réponse
  13. Christophe (Voyage Sur Le Fil)

    Je ne fume pas, alors je ne voudrais pas être hors sujet mais… je suis sûr que le voyage permet de stopper certaines « mauvaises manies » !!!

    C’est peut-être pour ça que j’aime tant le voyage, c’est que quelque part il remet en phase avec ce que l’on souhaite vraiment !

    Réponse
  14. Haydée

    Salut Christophe,

    Tu confirmes alors ce que je dis, et merci.
    Changer d’environnement nous fait obligatoirement changer tout court à moins d’être conservateur et de refuser toute remise en question !

    Réponse
  15. Tiphanya

    Mon amoureux voulait profiter de notre voyage au Japon pour arrêter de fumer (il est interdit de fumer dans la rue), mais peine perdue : des prix plus intéressants, le côté nouveauté (moi j’ai testé les gâteaux japonais, lui les marques de cigarettes).
    Par contre, arrêter de fumer pour mettre l’argent de chaque paquet dans la cagnotte du prochain voyage, ça fonctionne super bien !

    (je découvre ton blog et j’adore la vidéo de présentation)

    Réponse
    • Haydée

      Bonjour Tiphanya,

      Malheureusement, ça ne marche pas à tous les coups ! J’espère qu’il y arrivera un jour.
      Mais fument-ils beaucoup au Japon ? Car comme j’expliquai dans l’article, l’environnement m’a beaucoup aidé à arrêté, les argentins étant de petits fumeur !

      Merci pour la vidéo ! On a bien ri en la faisant ! A bientôt

  16. Laure

    Emmenez moi avec vous au prochain voyage que j’essaye lol

    Réponse
  17. Haydée

    @ Laure
    Alors le prochain voyage, c’est l’Asie dans 2 semaines !
    Par contre je crois que les gens fument beaucoup là-bas. A vérifier :)

    Réponse
  18. Denis

    Le plus simple est de faire un régime en même temps. Je sais ça à l’air bizarre, mais le manque de nicotine est compensé par la faim. Très vite tu ne penses plus à fumer mais à manger. Et du coup, au lieu de craquer sur une clope, tu craques sur un saucisson. Imparable et efficace (mais dur…)

    Réponse
    • Haydée

      @ Denis
      C’est ce que j’ai fait les 4 premiers mois, ce ne m’a pas empêché de prendre les 10 kg par la suite ! :)

    • pauline

      alors c’est là qu’il faut devenir végétarien!! c’est un sujet qui nous concerne tous et à prendre plus au sérieux, car la maltraitance animal existe!
       » avec une salade , des courgettes et des carottes tu grossi beaucoup moins »

  19. Tongs et Sri Lanka

    Il y a aussi les hormones dans la viande américaine/latine qui font pas mal grossir non ? ;)

    Réponse
    • Haydée

      Salut Caroline, à vrai dire, je ne suis pas au courant pour les hormones, de toute façon on ne sait plus trop ce que l’on mange nulle part.
      A Hanoï, dernièrement j’ai eu une surprise assez désagréable, les légumes (et j’en suis sûr à 90%) sortaient des ordures, vu leurs goûts et leurs aspects ! Je travaille mes anti-corps ;)

  20. Tongs et Sri Lanka

    (et bravo pour avoir arrêté la cigarette, t’es une championne ;-) )

    Réponse
    • Haydée

      Caro, j’avoue que j’en suis plutôt fière et en plus j’ai embarqué mon mec dans la même direction. Ce fut de beaux efforts pour lui aussi mais il est super content maintenant !

  21. Arnaud

    Comme un nouveau départ, le premier jour d’un voyage et comme une nouvelle vie qui commence. Tu as très bien fait d’utiliser ce changement dans ta vie pour mettre fin à cette salle habitude.
    N’étant pas fumeur je n’y aurais pas pensé mais c’est vraiment pas bête, je vais en parler à mes amis fumeurs pour voir.
    Arnaud

    Réponse
    • Haydée

      Salut Arnaud,
      Je serai ravie que tu partages l’article avec tes amis, car le but était bien de prouver par mon expérience que le voyage peut remettre beaucoup de choses en question. Notamment le fait d’arrêté de fumer. J’ai arrêté plus vite que je n’aurai pensé, la raison principale étant le fait que peu de personne de mon entourage avait cette addiction.

  22. Sophie et Boris

    Super article. Après deux mois de voyage on a aussi arrêté de fumer ! C’était pour nous le meilleur moment et ça fait trois mois qu’on le gère super bien. On se fait des supers restos pour marquer le coup au bout d’1mois, de 2 mois etc. On pense aussi que cela n’aurait peut être pas été si simple dans notre quotidien en France ! Ici le quotidien et les habitudes sont bouleversées et c’est un vrai avantage ! Et les clips en Asie sont pas vraiment terribles ! Courage à tous ceux qui sont motivés !

    Réponse
  23. Haydée

    Voilà un nouveau bel exemple Sophie et Boris !
    Comme quoi mon expérience n’est pas unique, je vous souhaite de tenir encore et encore. A vrai dire aujourd’hui je ne ressens absolument pas l’envie de fumer à nouveau, ni Tony, mon homme.
    Je pense qu’il y a beaucoup de gens motivé. Croisons les doigts pour eux.

    Réponse
  24. lausort

    Ce n’est pas l’arrêt qui est le plus dur. Le plus dur c’est de si tenir sur le long terme. Et je rajouterai bon courage à ceux là et à moi aussi. Où comme le dise certain, nul doute que notre vie sociale y est pour beaucoup.

    Réponse
    • Haydée

      Lausort,
      Vous avez arrêté également la cigarette ? Vous avez tenu ? En ce qui me concerne, je m’y tiens toujours.

  25. Trystan

    Suffisait de chercher ! ;)
    C’est marrant parce que la dernière fois que j’ai arrêté, 2 mois avant de partir en voyage, j’ai justement repris à peine arrivé à destination !
    Faut juste que je me défasse du : voyage = plaisir = « hmmm je me fumerais bien une clope avec cette bière devant cette mer magnifique »…

    Réponse
    • Haydée

      La situtation peut-être inversée en effet… Il ne te reste plus qu’à retenter l’arrêt ! Bon courage ;)

  26. Guillaume

    Garder la bière pour avoir lâcher la clope, je pense que tu n’es pas perdante au final, sur le long terme. Moi, j’ai pas arrêter de fumer, mais je vais avoir aussi 10-15 kg à perdre dès demain, mon retour de vacances de l’île Maurice… Aie aie aie

    Réponse
  27. e cigarette

    Pretty nice post. I just stumbled upon your blog and wished to say that I’ve really enjoyed surfing around your blog
    posts. In any case I will be subscribing to your
    feed and I hope you write again soon!

    Réponse
    • Haydée

      Salut e cigarette !
      Merci pour ton commentaire.
      J’adhère de plus en plus à Stumble Upon et je viens de commencer à lancer mes articles en effet.
      A bientôt sur nos blog respectif!

  28. mo

    salut a toi blogeuse voyageuse,
    je suis mo, francais de naissance, habitant en corse mais voyageur dans lame.
    jai arrete de fume du tabac il y a 2ans de ca, grace au sport, au yoga et la meditation, puis je suis partis en afrique 1an apres ou jai helas reconsomme la clope en reconsommant le cocacola…
    je me trouve actuellement en colombie, je viens de passer 5jours dans un ecovillage avec seance de yoga, une alimentation vegetarienne, meditation, interdiction de fumer, boire de lalcool ou prendre des drogues… ainsi je ne fume plus depuis 1semaine, hier soir en sortant avec des amis jai pris une biere avant le repas, javasi peur de vouloir une cigarette, ma dose de nicotine avec la biere, et nan, meme pas, aucune envie, zero, jen suis tres heureu, jespere quune seul chose, ne plus jamais reprendre comme un idiot que jai pu etre… tout ca pour dire que je me sens tres concerne dans ton articles, et pour cela je ten remercie, jaime ton ecriture, ainsi que dautre article comme le dernier « vivre en automie », ou jai pu aussi visiter plusieur collectif en france et ailleurs. merci chere blogeuse. mo

    Réponse
    • Haydée

      Salut Mo

      C’est clair que le sport aide énormément, c’est l’endorphine qui remplace tout autre drogue comme la nicotine, en tout cas j’en suis vraiment convaincue.
      Que de voyage pour toi ! et génial, le fait que la cigarette ne t’ai pas tenté quand tu es sorti. Selon moi, il y a un cap à passer, c’est ce qu’on appelle le sevrage en d’autres termes !

      J’avais déjà arrêté une première fois et comme une « idiote » j’ai repris. Du coup cela m’a demandé de faire l’effort une 2ème fois, mais crois moi je ne referai pas l’erreur une 3ème ! Et maintenant je trouve simplement les fumeurs un peu ridicules, mais je ne dis rien car j’ai tout de même fumer 15 ans !
      Cool si tu te reconnais, ça rapproche tout çà et ça me rassure de voir des gens qui ont eu le même genre d’expérience.

      Sur ce je te remercie des compliments, je n’aime pas faire de la pub dans ce genre, mais si vraiment le blog t’a branché inscris toi à la news letter sur la bande de droite du blog (avec le guide offert) j’envoi environ un article sympa, avec dessin, etc une fois par semaine. Et tu te désinscris quand tu veux bien sûr.
      J’aime savoir que je suis suivie par des gens ayant le même genre de trip !
      Bises

  29. esmart

    Bonjour,

    Ca fait rêver mais je confirme qu’un voyage (il y a quelques année au senegal) ou une semaine de thalasso, au grand air avec sérénité et calme en prime aide beaucoup quand on veut diminuer ou s’arreter. J’ai beaucoup aimé l’image du Macumba :)
    Cela dit, arrêter de fumer n’est parfois pas si difficile que cela, la première fois pour moi ca été les kilos que je n’ai pas supporté malgré les 2 heure de sport chaque jour . Malheureusement il faut savoir que avec ou sans régime, avec ou sans sport les kilos sont le retour de manivelle de l’arrêt du tabac . En effet, le métabolisme d’un fumeur ne fonctionne pas de la même façon et ne fixe pas le sucre de la même façon, sans parler de la nicotine qui agit comme coupe faim. Du coup quand on arrête le corps se remet a fonctionner normalement et les kilos sont inéluctable !

    Réponse
    • Haydée

      Salut Esmart,

      Je rêverai de faire un jour une semaine de Thalasso ! J’imagine que ça doit calmer les envies des gros stressés de la clope ;)

      Ahah, ce dessin reflète totalement la réalité, je n’étais pas fière ce jour là sachant que je n’avais jamais pris 10 kg d’un coup !

      J’ai la même explication que toi et après mon arrêt, j’en ai parlé à mes copines qui n’ont pas voulu me croire (elles ont pris toutes les deux, 8 et 12kg respectivement). Ma théorie (qui n’est pas très scientifique) repose sur le fait que le corp en manque de nicotine se raccroche à la bouffe !! Bref la tienne semble plus tenir la route du fait de sa précision.

      Pour ma part, il m’en reste 2 sur les 10 qui s’accrochent, mais l’avantage c’est que le sport m’a galbé !

      merci pour ton commentaire et bienvenue sur Travelplugin à propos.

  30. Guillaume

    Salut Haydée,

    Je fumais paquet par jour et j’ai décidé d’arrêter car je toussais beaucoup trop. J’ai fait ça en mode hardcore. J’étais à l’époque en Angola où le paquet de clope coûte $1, où tous mes collègues fumaient et que j’étais en déprime totale.

    3 semaines avant j’avais fixé une date d’arrêt. Arrivé le jour fatidique j’ai tout stoppé, viré tout signe de ma maison (cendriers…) et hop c’est parti. La première semaine est difficile car on est tenté mais un peu comme toi une fois passé les 15 jours c’est assez facile.

    L’addiction me fait vraiment pensé à celle du sucre où quand on l’élimine pendant 2 semaines on perd toute envie pour le junk et les cochonneries.

    A+

    Réponse
    • Haydée

      C’est très dur quand tu as des personnes qui fument autour de toi, au début surtout. Après cette phase, on se dit juste qu’ils puent :), désolée messieurs, dames les fumeurs…

      J’ai eu la chance de n’être qu’avec des non-fumeurs lors de mon arrêt qui date de 2010 maintenant :).

      La comparaison avec l’addiction au sucre est très bonne. Le sucre de toute façon est une drogue tout comme la nicotine.

  31. e-liquide

    c’est du jamais vu comme méthode pour arrêter de fumer et ca a été définitif ou y a t il eu rechute depuis ?

    Réponse
    • Haydée

      C’était le 2e arrêt et pas de rechute depuis !
      Mon copain a arrêté également sans rechute non plus.
      Bonne année !

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This